Pouvoir ..., Réseaux macabres / Crimes organisés / Des acteurs ..

LOCKERBIE – CIA et SES AMIS

Article ‘LOCKERBIE – CIA‘ par Aangirfan

[Plus notes et ajouts d’informations]

2020

‘Wall Street Journal a annoncé, qu’un officier du renseignement libyen identifié comme Abu Agila Mohammad Masud est en détention en Libye; et, il sera extradé vers les États-Unis pour y être jugé.’

Aujourd’hui, les États-Unis accusent ‘Abu Agila’ d’avoir fait exploser le ‘Pan Am 103‘ au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie.

[- 2020, SKy News]

D’après des sources, le MI6 et la CIA ont mis au pouvoir Kadhafi.

[1966] – ‘Malgré les rapports, du capitaine Lough, relatant que Kadhafi était un meurtrier, un possible assassin et un révolutionnaire, celui-ci obtient la permission de suivre une formation de quatre mois, en Grande-Bretagne.’

‘Il a passé quatre semaines à Beaconsfield et trois mois au quartier général du ‘Royal Armored Corps’, à Bovington dans le Dorset.’

[Royal Armored Corps est une branche de l’armée de terre britannique.]

Soit les services secrets britanniques étaient étonnamment incompétents soit les pouvoirs en place préparaient quelque chose!

Le 1er septembre 1969 Khadafi effectue un coup d’État contre le roi Idris.

‘De l’avis de tous le coup d’État était une farce.’

[- La Grande-Bretagne était-elle derrière le coup d’État de Kadhafi en 1969?]

La CIA et ses amis contrôlaient de nombreuses personnes dans la Libye de Kadhafi.

[CIA – Central Intelligence Agency- Une des agences de renseignement les plus connues des États-Unis]

La CIA a mis Nasser au pouvoir en Égypte, Saddam au pouvoir en Irak et elle a mis les ayatollahs au pouvoir en Iran.

[Pendant des années, la Libye a été isolé internationalement pour sa connexion présumée avec le bombardement du Pan Am sur la ville écossaise de Lockerbie.

la Libye avait livré les deux Libyens accusés du bombardement de l’avion Pan Am.]

La condamnation du ‘kamikaze’ de Lockerbie ‘pourrait être une erreur judiciaire’.

[Mars 2020 par The Guardian]

‘Abdelbaset al-Megrahi a été le seul homme reconnu coupable de l’attentat de 1988.

La commission écossaise d’examen des affaires pénales a constaté qu’une grave erreur judiciaire a pu se produire, lors de la condamnation d’Abdelbaset al-Megrahi pour l’attentat à la bombe de Lockerbie.

Cette erreur est ‘décrite par certains comme la pire de l’histoire juridique britannique.’

Certaines familles des personnes décédées, lors de la catastrophe de 1988, ont soutenue la demande.’

Désormais, la Scottish Criminal Cases Review Commission [Commission écossaise d’examen des affaires pénales – SCCRC] a déclaré que sa famille [de Abdelbaset al-Megrahi] pouvait faire appel.

Bill Matthews, le président du SCCRC, a déclaré:

“Des informations supplémentaires sont disponibles, y compris pour le public; et, la commission est maintenant en mesure de les examiner et de les évaluer.”

[- Attentat de Lockerbie: le Libyen Abdelbaset al-Megrahi pourrait avoir subi une “erreur judiciaire”]

[Il a été allégué que, la Libye a mené l’attaque contre le Pam Am 103, au-dessus de Lockerbie, comme vengeance contre l’Amérique pour avoir bombardé la Libye en 1986. – La Libye innocente de l’attentat de Lockerbie – Preuves historiques]

1986 – Bombardements contre la Libye

‘Ronald Reagan a ordonné des frappes sur la Lybie en représailles à l’attentat à la bombe contre une boîte de nuit en Allemagne.’

‘La Libye a demandé au Conseil de sécurité des Nations Unies d’obliger les États-Unis à remettre neuf hommes, soupçonnés d’être impliqués dans les bombardements de 1986 contre la Libye.’

Les Américains accusés par la Libye comprennent :

  • Lieutenant-colonel de marine Oliver North
  • L’ancien directeur de la CIA William Casey
  • L’ancien conseiller à la sécurité nationale John Poindexter

Ollie [Olliver] North a siégé au comité de planification qui a sélectionné les cibles du raid sur la libye. [1038]

En outre, North ‘était un partenaire commercial du trafiquant d’armes et de drogues syrien, Monzer al-Kassar.’ [1003]

D’après les sources, la CIA et Oliver North avec l’aide de Monzer al Kassar faisaient de la contrebande d’héroïne, du Liban vers les États-Unis, sur des vols Pan Am.

Kassar a été un atout de la CIA, impliqué avec le colonel Oliver North et le général Richard Secord.

Il est allégué que, depuis son recrutement en tant qu’agent de la CIA, Monzer al-Kassar recevait régulièrement de la CIA une allocation déposée sur ses comptes:

  • à la Katherein Bank, Vienne (A/c No. 50307495)
  • et à la Swiss Bank Corporation à Genève (A/c n° 510230C-86).

[- DE BEYROUTH À LOCKERBIE …]

Monzer al-Kassar est un trafiquant d’armes et de drogue syrien, marié à Raghda Dubah, la sœur d’Ali Issa Dubah, l’ancien chef des services secrets syriens.

Et, il est le proche collaborateur de Rifat Assad, le frère du président syrien Hafez Assad.

[- Aussi, Rifat était un «atout» de la CIA, … était très proche d’El-Khassar.]

1988 – Oliver North est lié à l’attentat de Lockerbie?

À la fin des années 80, Kassar dirigeait une opération de contrebande d’héroïne très rentable.

La drogue de la vallée de Bekaa [une vallée située dans la partie orientale du Liban] transiterait par l’Allemagne et approvisionnerait principalement la côte est des États-Unis. [..]

La DEA a admis avoir effectué des livraisons surveillées via l’aéroport de Francfort en utilisant un Pan Am.

Et, un responsable de l’Autorité allemande a déclaré que la vérité sur Lockerbie se trouvait dans cette opération antidrogue.

De plus, Il est allégué que, dans le cadre du suivi du programme ‘Iran-Contra‘, Kassar a été autorisé à utiliser cette route de contrebande en échange de sa collaboration pour libérer les otages américains au Liban.

De nombreux initiés n’ont aucun doute que, les arrangements de trafic de drogue d’Al-Kassar à Francfort ont été employés pour mettre la bombe dans la soute de la Pan Am 103 [..].

Charles McKee et quatre autres membres de son équipe d’enquête de la CIA revenaient de Beyrouth; et, ils sont morts sur le Pan Am 103.

Kassar avait des moyens et un mobile.

Mais, il n’a jamais fait l’objet d’une enquête.

Voire même il n’a jamais été mis en accusation.

[- Confessions d’un tsar de la terreur iranienne / ‘Le général de brigade Ahmad Beladi Behbahani a fait défection en Turquie.

Le Conseil national de la Résistance iranienne (RCN) a appelé le gouvernement turc à le mettre en état d’arrestation immédiatement.’ – 2008]

Selon des rapports, en Floride, Mohamed Atta transportait de l’héroïne pour la CIA.

Al-Kassar devait savoir que Mohamed Atta transportait de l’héroïne libanaise en Floride pour l’opération ‘Porter Goss 911’.

La CIA a utilisé les bénéfices de l’héroïne libanaise pour aider à financer les attaques du 11 septembre 2001?

[- Robert Gates, Lockerbie, October Surprise, Iran-Contra / LOCKERBIE / LOCKERBIE – HEROIN – CIA]

En Écosse, Mueller est nommé enquêteur en chef de l’attentat à la bombe de 1988 contre la Pan Am 103.

Son ‘récit était une histoire fragile.’

Il a accusé un Libyen du nom de Megrahi d’avoir coordonné le placement d’une valise piégée; laquelle aurait voyagé sans être accompagnée dans plusieurs aéroports pour trouver son chemin vers le vol condamné.

En 2009, malgré la défense persistante de Mueller avec cette histoire incroyable, Megrahi est libéré de prison .

Et, il [Megrahi] est décédé trois ans plus tard en Libye.

Avec l’affaire Pan Am 103, Mueller dissimulait des faits en lien avec des victimes de l’attentat à la bombe.

Un groupe de spécialistes du renseignement américain dirigé par le major Charles McKee de la Defense Intelligence Agency [DIA] s’est rendu à Beyrouth pour trouver et sauver des otages.

Et, pendant son séjour, McKee a appris l’implication de la CIA dans une opération de contrebande de drogue, menée dans le cadre d’un projet de l’agence appelé COREA.

[Comme l’a rapporté le magazine TIME].

L’explication probable de l’attentat à la bombe, soutenue par des experts indépendants du renseignement, était que des agents américains ‘ont ciblé le vol 103, afin de tuer l’équipe de sauvetage des otages’.

Cela empêcherait la divulgation de ce que l’équipe de McKee a appris.

Cette théorie est aussi étayée par le fait que la CIA s’est présentée immédiatement sur les lieux de l’accident pour récupérer la mallette de McKee.

Et, elle l’a rendue vide.

Mueller du FBI ne voudrait pas qu’un éventuel trafic de drogue de la CIA soit mentionné?

En effet, à l’été 2001, quand la nouvelle administration de Bush a soupçonné qu’elle aurait bientôt besoin d’une dissimulation, elle a appelé Mueller pour ce travail.

[- ‘Ce que certaines personnes ne savent pas sur Mueller, c’est qu’il mène depuis longtemps des enquêtes gouvernementales de l’ordre des détournements ou des dissimulations.’L’histoire des dissimulations de Mueller]

Le présumé kamikaze de Lockerbie, Abu Nidal, était-il un espion américain?

En 2008, le plus grand expert juridique écossais, le professeur Robert Black, a exhorté le gouvernement britannique à répondre aux informations; dont, il existe des preuves que Abu Nidal était un agent américain.

Black pense qu’Abu Nidal était responsable de la coordination de la bombe; laquelle, a fait exploser le vol panaméricain 103 au-dessus de Lockerbie, en 1988 .

Des rapports de renseignement établis pour les services de sécurité de Saddam Hussein indiquent que, des Koweïtiens ont demandé à Abu Nidal, de son vrai nom Sabri al-Banna, de vérifier si al-Qaïda était présent en Irak.

Les rapports faisaient référence à la ‘collusion d’Abu Nidal avec les appareils de renseignement américain et koweïtien en coordination avec les services de renseignement égyptiens’.

Et, les militants ont déclaré que, les dernières preuves ajoutent du poids aux affirmations.

Lesquelles sont que, l’agent secret libyen, ‘Abdelbasset Ali Mohmed al-Megrahi’, reconnu coupable en 2001 de l’atrocité et le gouvernement libyen étaient des boucs émissaires, dans le but de couvrir un complot plus large. [..]

[- Le suspect de Lockerbie travaillait-il pour les États-Unis?]

Pan Am 103 – 1988 – La CIA et ses amis aurait frappée Lockerbie

Pan Am 103 – 21 décembre 1988, perte de 270 vies

Vraisemblablement, afin d’éviter la Pan Am 103, l’ambassadeur américain au Liban, John McCarthy, et le ministre sud-africain des Affaires étrangères Pik Botha, ont vu leurs plans de voyage modifiés à la dernière minute.

Charles McKee, un major des forces spéciales de l’armée américaine, et Matthew Gannon, l’adjoint chef délégué de la CIA à Beyrouth, ont volé sur le Pan Am 103.

[- LOCKERBIE BALONEY UNRAVELS – Mombu the Culture Forum]

Quelques minutes avant le décollage du vol 103 d’Heathrow à l’aéroport de Londres, le directeur adjoint du FBI, Oliver “Buck” Revell s’est précipité sur le tarmac et a sorti son fils et sa belle-fille de l’avion. [1001]

[- Plusieurs minutes avant le décollage du vol 103 de l’aéroport d’Heathrow à Londres, le directeur adjoint du FBI, Oliver “Buck” Revell, s’est précipité sur le tarmac et a sorti son fils et sa belle-fille de l’avion. (p. 313).

Cour d’Appel des États-Unis pour le Dixième Circuit – 309 F.3d 1228 (10e Cir. 2002)]

Revell était un associé du lieutenant-colonel Oliver North, qui était lié à Iran-Contra. [1002]

North ‘était un associé commercial du traficant syrien d’armes et de drogues Monzer Al-Kassar.’ [1003]

[- Lockerbie – Constitution Society]

Monzer Al-Kassar aurait travaillé pour Oliver North et aurait fait partie de l’opération COREA.

Le journal Herald a appris que la CIA a offert 2 millions de dollars (1 million de livres sterling) au témoin clé du procès de Lockerbie et à son frère.

Des ‘documents récemment découverts’ montrent que les policiers écossais étaient au courant des discussions des conditions financières entre les services de renseignement américains avec Tony Gauci et son frère, Paul.

[- Révélé: la CIA a offert 2 millions de dollars au témoin et frère … de Lockerbie]

Alors, qui avait le plus à gagner?

Le 17 avril 1999, Russell Warren Howe, dans le Guardian, explique que les services de renseignement israéliens faisaient partie de ceux ayant un motif pour faire sauter la Pan Am 103, au-dessus de Lockerbie. [..]

Victor Ostrovsky, ancien colonel canadien du renseignement des services secrets israéliens du Mossad et auteur du best-seller ‘By Way Of Deception’ (le titre vient de la devise du Mossad), témoignera que ce sont les commandos du Mossad qui ont installé l’émetteur à Tripoli.

Lequel, a généré un faux signal du “succès” de la bombe de Berlin. [..]

Dès lors, le témoignage d’Ostrovsky imposerait au Lord Advocate de prouver que l’interception de Lockerbie est authentique et non de la désinformation.

Ostrovsky pense que, dans les deux attentats, Israël a impliqué la Libye pour protéger l’Iran, pour l’encourager à ne pas persécuter sa petite communauté juive. [..]

L’attentat à la bombe à Berlin en 1986?

Howe indique ce qui suit:

‘En 1986, une bombe a explosé dans la discothèque ‘La belle’ de Berlin.

La Libye a été blâmée, sur de fausses preuves; et, Reagan a bombardé Tripoli.

[- La télévision allemande a révélé comment la CIA et le Mossad avaient des liens avec l’attentat à la bombe de Berlin, en 1986.]

Des victimes du vol Pan Am 103

L’auteur Gordon Thomas affirme que, le Mossad a organisé l’étiquetage et l’introduction clandestine à bord de la valise mortelle de Lockerbie.

Gordon Thomas raconte [dans un des ses livres] comment un officier du Mossad de la gare de Londres s’est présenté à Lockerbie, juste après l’accident.

Et, comment il a organisé le retrait d’une valise appartenant à l’officier du renseignement américain, Charles McKee de la Defence Intelligence Agency [DIA] des États-Unis.

Après l’accident, Jim Wilson de la ferme Tundergarth Mains trouve la valise de McKee.

D’après Wilson, elle contenait ce qui ressemblait à des échantillons de cocaïne ou d’héroïne.

Quelques heures après l’attentat de Lockerbie, deux avions chargés ‘d’agents du renseignement américain’ sont arrivés sur le site.

Et, un journaliste de la radio écossaise, David Johnston, a rapidement appris que la cible de la bombe était un groupe de responsables du renseignement américain revenant de Beyrouth.

La valise de McKee ‘contenait vraisemblablement ses dossiers sur le réseau de drogue CIA-Hizbollah-Mossad‘ découvert par McKee.

‘Des sources de la défense à Washington conviennent [] que, le groupe de McKee était frustré par la dissimulation du programme de drogue de la CIA (OPERATION COREA).

Et, ils rentraient chez eux … pour exposer l’opération.”

J’étais autorisé à faire tout ce que j’ai fait.’ Oliver North

The COREA Connection?

En 2007, Phillip Marlowe a écrit un article, intitulé: The COREA Connection? Partie I.

Nous apprenons que:

Amiran Nir a travaillé comme consultant israélien en terrorisme auprès du Premier ministre Shimon Peres.

Nir a travaillé avec les États-Unis sur l’accord Iran-Contra, ‘Arms for Hostages deal’ [Vente d’armes contre otages]; géré conjointement par les États-Unis et Israël.

Nir fait équipe avec le colonel Oliver North dans cette entreprise.

Il a obtenu des preuves incriminantes sur Bush.

Puis, Nir est attiré au Mexique, où il décède dans un mystérieux accident d’avion.

Un commandant de la marine américaine a affirmé que George HW Bush [père] et Amiran Nir se sont rencontrés à l’hôtel King David de Jérusalem.

Nir l’informait de l’accord sur les armes contre les otages [le 29 juillet 1986].

Joel Bainerman précise que:

‘Nir a enregistré secrètement toute la conversation.

Et, cela a fourni des preuves liant Bush à l’accord sur les armes contre les otages.

Lors de la réunion se trouvaient McKee et Gannon; lesquels, sont décédés dans le vol Pan Am 103 au-dessus de Lockerbie.’

Nir aurait eu des preuves de l’implication de Bush dans Iran-Contra, ainsi que sur le groupe de trafic de drogue COREA.

En 1988, Robert Mueller du FBI a supervisé l’enquête sur l’attentat de Lockerbie.

‘Il a réussi à empêcher que le lien de la CIA avec l’attentat ne devienne public.

‘La CIA et le FBI ont pris le contrôle de la scène du crash dès le premier jour (en gardant la police écossaise à distance).

Ils ont fouillé et retiré de nombreux éléments de preuve et des bagages de l’épave pour masquer les liens de l’attentat à la bombe avec l’équipe spéciale de la CIA; laquelle, était à bord de l’avion.

Un transfuge de la CIA a déclaré que l’équipe était retournée aux États-Unis contre les ordres pour dénoncer les connexions entre la drogue de la CIA et du terrorisme au Moyen-Orient.”

[Voir au 6 JUILLET 2001CONTEXTE DU CANDIDAT AU POSTE DE DIRECTEUR DU FBI ROBERT MUELLER [BACKGROUND OF FBI DIRECTOR NOMINEE ROBERT MUELLER] – Par Par Joël Skousen]

LOCKERBIE EST LIÉ À L’HÉROÏNE

Plus d’un groupe est impliqué dans la contrebande d’héroïne du Liban vers les États-Unis, en utilisant des vols Pan Am.

Ces groupes comprenaient:

  • Le groupe travaillant pour le syrien Monzer Al-Kassar, un atout de la CIA avec des liens signalés avec Oliver North et Mohammed Atta.  

[Monzer Al-Kassar – Wikipedia /  Madcow Morning News.]

  • Des membres du FPLP-GC  [Commandement général du Front populaire pour la libération de la Palestine – Société écran) qui avaient des liens avec Monzer Al-Kassar, l’actif de la CIA.

Le fabricant de bombes du FPLP-GC Marwan Khreesat était un agent du service de renseignement jordanien (GID) ayant des liens avec la CIA.

[Vol Pan Am 103]

  • L’unité de la CIA connue sous le nom de COREA, qui a travaillé avec Monzer Al-Kassar.

[Franklin, Dutroux, Mossad, McKee]

Lester Coleman, un ancien agent du gouvernement américain précise ce qui suit:

‘Les membres du clan Jafaar et d’autres coursiers de la DEA (Drug Enforcement Administration) arriveraient à Larnaca (Chypre) avec des valises pleines d’héroïne de haute qualité, du blanc et du cristal.

[La DEA est une agence fédérale américaine d’application de la loi dépendant du ministère de la justice, chargée de lutter contre le trafic et la distribution de drogues aux États-Unis.]

Et, ils seraient accueillis à bord du bateau du port de Jounieh, sous contrôle chrétien (Liban) par des agents de la brigade des stupéfiants de la police chypriote, qui les ont ensuite conduits jusqu’au bureau d’Eurame à Nicosie […].’

‘Après cela, la police chypriote les emmenait à l’aéroport.

Et, elle les mettait sur des vols à destination de Francfort; où, la routine de changement de sacs utilisée par les passeurs “légitimes” est utilisée pour contourner les dispositions de sécurité de l’aéroport et pour charger les valises “sales” sur les vols transatlantiques.”

[Sentier de la pieuvreDE BEYROUTH À LOCKERBIE – À L’INTÉRIEUR DE LA DIA (La Defense Intelligence Agency est une des agences du renseignement des États-Unis qui fonctionne sous la juridiction du département de la Défense.)]

Immédiatement, après l’attentat de Lockerbie, une quantité d’héroïne est trouvée sur le terrain de golf de Lockerbie.

Et, une valise pleine d’héroïne est découverte par un agriculteur à quelques kilomètres à l’est.

[- Le procès de Lockerbie: une dissimulation de haut niveau ? The Guardian]

Trafic de drogue de la CIA?

Monzer Al-Kassar avec sa famille en 1985, dans un reportage de Paris Match sur son domaine de Marbella, en Espagne.
Source: ‘Le trafiquant’ [2010] New Yorker

Le major Charles McKee, de la Defense Intelligence Agency [DIA] à Beyrouth, a découvert la connexion d’Al-Kassar avec la CIA.

McKee et son équipe ont rassemblé des preuves du trafic de drogue de la CIA.

Un membre clé de l’équipe était un délégué de la CIA à Beyrouth, Matthew Gannon de 34 ans.

Au siège de la CIA à Langley aux États-Unis, McKee et Gannon ont exprimé leur colère sur Al-Kassar, mais ils n’ont obtenu aucune réponse.

Ces passagers de la Pan Am 103 ont-ils été tués par la CIA?
L’ambassadeur américain au Liban, John McCarthy, et le ministre sud-africain des Affaires étrangères Pik Botha ont vu leurs plans de voyage modifiés à la dernière minute afin d’éviter le PA103.
Charles McKee et Matthew Gannon ont dû changé leurs plans à la dernière minute pour voler sur PA103.
(“Cover-up – Lockerbie” – Le scandale caché de Lockerbie – 2002)

Le beau-père de Gannon, Thomas Twetten, était le chef des opérations au Moyen-Orient basé à Langley.

En outre, il était le contact d’Oliver North à la CIA.

McKee, Gannon et trois autres membres de l’équipe ont décidé de rentrer au QG de la CIA et d’exposer l’accord de l’unité COREA avec Al-Kassar.

Ils ont réservé des sièges sur Pan Am 103.

Dans son livre, Lockerbie: The Tragedy of Flight 103, le journaliste de la radio écossaise David Johnston a décrit comment des agents de la CIA se sont rendus en hélicoptère à Lockerbie peu de temps après le crash.

Ils cherchaient la valise de McKee.

Le 21 Août 2010, The Herald (UK) publie sur sa première page:

Pourquoi le terroriste Talb a-t-il été innocenté de Lockerbie?

Abu Talb, qui aurait été un agent américain.

D’après The Herald :

Des preuves non entendues lors du procès de Lockerbie ont révélé que, la CIA pensait que l’égyptien Mohammed Abu Talb était l’homme responsable de l’attentat à la bombe de Lockerbie.

En mai 1989, Talb est arrêté dans le cadre de l’attentat à la bombe contre le vol Pan Am 103.

Pendant un moment, Abu Talb est emprisonné en Suède.

Moins d’un an après l’attentat, la police de Dumfries et Galloway nomme Abu Talb comme leur principal suspect .

Or ..

L’ancien député travailliste britannique Tam Dalyell et le professeur de droit d’Édimbourg Robert Black ‘ont longtemps cru qu’Abu Nidal, décédé en Irak en 2002, et son FPLP-GC, Commandement général du Front populaire pour la libération de la Palestine, étaient responsables de la coordination de la bombe.

La Bombe qui a fait exploser le vol Pan Am 103 au-dessus de Lockerbie le 21 décembre 1988; et qui a fait 270 morts.’

[Le leader de l’OLP, Isam Sartawia assassiné en 1983 a confié au quotidien parisien Le Monde .. qu’Abou Nidal n’était pas vraiment ‘un maximaliste du Rejet Front’, mais un traître qui travaille pour les services israéliens. …

Les membres du groupe d’Abu Nidal que nous détenons à Beyrouth est connu pour avoir été recruté par le Mossad.” – Les mécènes anglo-français de Hafez Al-Assad en Syrie]

Dalyell et Black ont ​​exhorté les gouvernements écossais et britannique à répondre aux informations; dont le fait qu’Abu Nidal était un agent américain.

[- Le suspect de Lockerbie travaillait-il pour les États-Unis? par scotsman.com News, 2008 /

Abu Nidal – terroriste du Mossad /

Abu Nidal, célèbre mercenaire palestinien, “était un espion américain” par independent.co.uk, 2011 /

Abu Nidal aurait travaillé pour la CIA et le MOSSAD, 2008]

  • Talb était membre du Front de lutte populaire palestinien [FLPP] basé en Syrie; lequel, travaillait en étroite collaboration avec le FPLP-GC [Front populaire pour la libération de la Palestine – Commandement général].
  • Il est largement admis que, des hommes travaillant pour Ahmed Jibril, chef du FPLP-GC, ont embarqué la bombe sur le vol 103.
  • Jibril avait des liens avec l’actif de la CIA Monzer A-Kassar.

Le Mossad aurait aidé un groupe au sein de la CIA à mettre en place l’opération COREA, qui impliquait l’exportation d’héroïne du Liban vers les États-Unis.

Selon des informations, les agents du renseignement américain Matthew Gannon et le major Charles McKee ont découvert l’opération COREA.

Et, ils retournaient vers les États-Unis pour dénoncer l’affaire.

Ils étaient sur Pan Am 103.

[- Théories alternatives sur le bombardement du vol Pan Am 103]

Dans l’affaire Lockerbie, toutes les preuves contre Megrahi se sont apparemment avérées fausses.

(Preuve ‘placée’ dans l’attentat à la bombe de LOCKERBIE – Courrier du dimanche 21 décembre 2008)

Il y a une prise de conscience croissante que, la CIA a utilisé ses propres agents pour faire tomber la Pan Am 103.

Les principaux suspects, dont Khaisar Haddad et Abu Nidal du FPLP-GC, auraient travaillé pour la CIA.

Ahmed Jibril du FPLP-GC avait des liens avec les actifs de la CIA et le trafiquant de drogue Monzer Al-Kassar.

[- Le suspect de Lockerbie travaillait-il pour les États-Unis? / – Selon les sources, Khaisar Haddad, connu sous le nom d’Abu Elias, était un agent du gouvernement américain et a perpétré l’attentat de Lockerbie.

Les preuves contre l’Iran semblent être fausse et de la désinformation du Mossad.

Selon les théories alternatives sur le bombardement du vol Pan Am 103, Ahmed Jibril, du FPLP-GC, aurait reçu 11 millions de dollars de l’Iran.

Mais, la piste de l’audit bancaire pour confirmer le paiement n’a jamais été présentée.  (Désinformation sur l’Iran?)

En 1986, il y a eu une bombe dans une discothèque de Berlin.

  • Victor Ostrovsky, ancien agent du Mossad, a témoigné que le Mossad a installé un émetteur à Tripoli pour générer un faux signal concernant le “succès” de la bombe dans la discothèque de Berlin.

Et, ainsi elle a impliqué faussement la Libye.

Le Mossad voulait que la bombe dans la discothèque de Berlin soit imputée à la Libye plutôt qu’à la CIA et au Mossad.

Le FPLP-GC, qui fait partie du mouvement de libération nationale palestinien laïc de gauche, était censé avoir été utilisé par l’Iran.

Cependant, il est peu probable que l’Iran utilise ‘un membre laïc, voire marxiste, nationaliste arabe’ d’une cellule palestinienne pour attaquer les États-Unis.

[- PLUS DE PREUVES SUR LOCKERBIE SEMBLENT IMPLIQUER LA CIA]

La Libye a été piégée

L’Iran pourrait être piégé?

En outre, des preuves indiquent les méfaits de la CIA et du système de justice pénale écossais.

[- Comment l’appel de l’attentat à la bombe de Lockerbie a menacé la justice écossaise …]

  • Certaines sources montrent que, Khaisar Haddad, connu sous le nom d’Abu Elias, était un agent du gouvernement américain; et, il a aidé à perpétrer l’attentat de Lockerbie.

Porter Goss, serait lié à l’héroïne et le 11 septembre 2001.

22 janvier 1963, Mexico, à la discothèque “La Reforma”.
‘L’équipe secrète’, la photo comprend des membres de l’Opération 40 [une opération de la CIA]
Sur la photo, dans le sens des aiguilles d’une montre à partir de l’avant gauche, il y aurait:
David Sanchez Morales, Porter Goss (bras autour de Morales – La loyauté de Goss a été récompensée en août 2004, lorsque le président George W. Bush a annoncé qu’il était nommé pour devenir le prochain directeur de la Central Intelligence Agency [CIA]), Barry Seal [que les procureurs fédéraux ont appelé «Le plus grand trafiquant de drogue d’Amérique».

[Seal faisait partie d’un réseau secret dirigé par Oliver North].

Puis vous avez Guillermo Novo Sampol, Ignacio Novo Sampol, Carlos Alberto de Diego Aday, Richard Cain (non confirmé), Arsenio Felipe de Diego Aday, Tosh Plumlee et Virgilio Gonzalez.

Un lecteur ajoute cette correction: «Le type à moustache au premier plan à droite est William Houston Seymour, un sosie d’Oswald; à côté de lui, se cachant le visage, se trouve Frank Sturgis, l’un des vagabonds pris dans une gare de triage non loin du Grassy Knoll, et l’un des cambrioleurs du Watergate.

L’homme au premier plan à gauche “est Felix Rodriguez, l’un des assassins les plus vicieux de la CIA, dont la longue liste de meurtres comprend celui de Che Guevara en Bolivie […]”
[Sourcebook: The Secret Team]
Peorter Goss- L’HOMME CHOISI par le président George W Bush pour diriger la Central Intelligence Agency [CIA] américaine est encore plus qu’un initié du renseignement …
Il est aussi membre de la société secrèteBook & Snake de Yale.

Il est également visible sur une photographie prise en 1963 dans une boîte de nuit de Mexico avec des membres de l’escouade secrète d’assassinat de la CIA connue sous le nom d’«Opération quarante».
[Goss, un candidat de la CIA, sur la photo de l’Escadron d’assassinat de l’opération 40]

Barry Seal, l’un d’entre eux, était aussi un des principaux personnages sur la scène de la drogue colombienne / Nicaragua dans les années 80
Barry Seal est assassiné le 19 Février 1986.

Gary Webb, journaliste d’enquête américain, a rapporté un récit majeur époustouflant sur le gros marché du cartel de la drogue, tous les sentiers de preuves menant à la porte d’entrée de la CIA.
À l’époque, une organisation qui a été dirigée par George H.W. Bush (George Herbert Walker Bush, son surnom de la société secrète Skull and Bones, à Yale était ‘Magog’).

G. Webb a été retrouvé mort de deux balles dans la tête.
Étonnamment, les rapports officiels ont osé le classer comme un “suicide“.
La CIA est liée à l’assassinat de Seal.

Vraisemblablement, la CIA avec l’aide de Monzer Al-Kassar faisait de la contrebande d’héroïne du Liban vers les États-Unis.  

[Par BBC News WORLD Lockerbie: théories du complot]

Et, la CIA a utilisé les profits de l’héroïne libanaise pour aider à financer le 11 septembre 2001.

Qu’est-ce qui lie Lockerbie, le 11 septembre 2001 et l’héroïne?

Image sur madcowprod.com repris du journal allemand Der Bild, le journal à plus gros tirage (6 000 000) au monde, a rendu compte des révélations d’une interview d’Amanda Keller, l’ancienne petite amie américaine d’Atta, dans “Welcome to TERRORLAND”.

D’après A. Keller Atta était un gros buveur, sniffait de la coke, aimait les côtelettes de porc, parlait couramment au moins l’arabe, l’anglais, l’allemand, le français et l’hébreu [..].

Le père de M. Atta, un avocat âgé du Caire, est catégorique sur le fait que son fils n’était pas impliqué dans l’attentat et que son passeport a été volé.

Selon des sources, il y avait deux Mohamed Atta.
Celui qui a été impliqué dans le 11 septembre parlait hébreu, travaillait aux côtés du Mossad et travaillait pour une mafia servant aussi le sionisme.
[Veuillez noter que cette mafia ne représente pas une foi, mais une organisation de criminels.]

Lockerbie est lié au 11 septembre 2001

D’après les sources, Mohamed Atta a transporté de l’héroïne pour la CIA en Floride.

Porter Goss, serait lié à l’héroïne et le 11 septembre 2001.
Les pirates de l’air terroristes ont utilisé son district dans le comté de Charlotte comme l’une de leurs principales bases d’opérations.

Ce fait appelle pratiquement à un examen pour disséquer son mandat en tant que chef de la CIA.

Mais cela ne fût pas le cas.
Porter Goss et son équipe de frappe de l’Op 40 de la CIA

Dans un article intitulé Robert Gates, Lockerbie, October Surprise, Iran-Contra, nous apprenons l’allégation suivante:

Al-Kassar savait que Mohamed Atta ‘a transporté de l’héroïne libanaise en Floride pour l’opération 911 [11 septembre 2001] de Porter Goss‘.

Et, des Frères musulmans, des agents de renseignement d’Arabie saoudite, d’Allemagne, de Syrie et du Pakistan étaient liés à l’opération d’entraînement pour le 11 septembre 2001 de Porter Goss, en Floride.

Kassar aurait été un atout de la CIA et il est lié à Lockerbie.

Kassar

Le 20 novembre 2008, à l’issue d’un procès de trois semaines devant le tribunal fédéral de Manhattan, Monzer Al-Kassar est reconnu coupable de complot pour:

  • assassinat de ressortissants américains,
  • assassinat d’officiers et employés américains,
  • acquisition et exportation de missiles antiaériens,
  • fournir un soutien matériel et des ressources aux Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia (FARC), une organisation terroriste étrangère et de blanchiment d’argent.

[- Marchand d’armes international et cohorte reconnus coupables d’infractions terroristes / ou DEA News: Un marchand d’armes international et une cohorte reconnus coupables d’infractions terroristes]

Depuis le début des années 1970, Al-Kassar était une source d’armes et d’équipements militaires pour les groupes engagés dans des conflits violents à travers le monde.

Certains de ces groupes comprenaient le Front de libération palestinien (PLF).

Il semblerait que Al-Kassar a développé un réseau international d’associés criminels.

En outre, il avait des sociétés écrans et des comptes bancaires dans divers pays, dont le Royaume-Uni, l’Espagne, le Liban, la Syrie, l’Irak, la Pologne, la Bulgarie et la Roumanie.

Kassar

Né en Syrie en 1945, Monzer Al-Kassar est connu comme le ‘Prince de Marbella’.

Kassar marié à la soeur d’un ancien chef des services secrets syriens est un proche collaborateur de Rifat Assad, le frère de l’ancien président syrien Hafez Assad.

[- Rifat est le «Supremo» de l’énorme industrie de l’opium de la vallée de la Bekaa.]

Kassar a été un atout de la CIA, collaborant avec le colonel Oliver North et le général Richard Secord (Iran-Contra).

[- ‘Confession d’un tsar de la terreur iranienne‘ / ou Confessions d’un tsar de la terreur iranienne]

Au Liban en 1975, Rifat Assad, ‘le patron syrien de l’industrie libanaise de l’héroïne’, et Monzer Al-Kassar auraient pris le contrôle de la vallée de Bekaa avec l’aide de l’armée syrienne.

[- Rifat Assad est connu pour être chargé de l’entreprise de stupéfiants en Syrie …]

Prétendument, l’héroïne a été transporté de la vallée de Bekaa aux États Unis sur des vols Pan Am avec l’aide de Kassar et des agents de la CIA.

[- Si ce n’est pas Megrahi, alors qui est vraiment responsable? (de The Herald) /

Ou Lockerbie: Si ce n’est pas Megrahi, alors qui est-ce? (independent.co.uk)]

Kassar a été lié à l’attentat de Lockerbie.

À bord du Pan Am 103, le 21 décembre 1988, se trouvait le major Charles McKee, de l’US Defence Intelligence Agency [DIA] à Beyrouth, et Matthew Gannon, chef adjoint délégué de la CIA à Beyrouth.

McKee et son équipe ont découvert des preuves, qu’une unité voyou’ de la CIA appelée COREA était impliquée dans le trafic de drogue avec Monzar Al-Kassar.

[- Partie XIX(D): UN LECTEUR IRAN-CONTRA / AL QAEDA, suite]

Des rapports précisent que, Al-Kassar ‘faisait partie du réseau secret dirigé par le lieutenant-colonel américain Oliver North‘.

Indigné que COREA fasse des affaires avec un Syrien, ‘l’équipe McKee a ‘décidé de se rendre au siège de la CIA en Virginie pour exposer COREA’.

L’équipe a volé sur le vol Pan Am 103 qui a explosé au-dessus de Lockerbie.

Depuis son recrutement, en tant qu’agent de la CIA, Monzer al-Kassar recevait une allocation régulière de la CIA, déposée sur ses comptes.

Confession d’un tsar de la terreur iranienne» / ou Confessions d’un tsar de la terreur iranienne]

Kassar serait un très gros trafiquant d’armes et de drogue.

En 1987, des enquêtes sur le scandale Iran-Contra ont révélé que, al-Kassar a été payé 1,5 million de livres par un membre du gouvernement américain pour vendre des armes aux Contras nicaraguayens.

[- Monzer Al-Kassar – Par Wikiped]

En 1992, Al-Kassar a vendu des millions de dollars d’armes à la Croatie, à la Bosnie et à la Somalie.

De ce fait, il a violé les embargos sur les armes des Nations Unies imposés aux trois pays.

Selon la Drug Enforcement Agency [DEA], Al-Kassar a importé 20 % de l’héroïne qui est entrée aux États-Unis.

(- FTR-109 Monzer Al-Kassar & Co)

En 1992, le gouvernement espagnol a arrêté Kassar pour son implication présumée dans le détournement d’Achille Lauro.

Kassar est déclaré non coupable de tous les chefs d’accusation, en 1995.

En juillet 2006, le gouvernement irakien a placé Kassar en 26 ème position dans sa liste des «plus recherchés», le qualifiant de l’un des principaux fournisseurs des insurgés irakiens.

Le 8 juin 2007, la DEA (Drug Enforcement Administration) a annoncé l’arrestation en Espagne de Monzer Al-Kassar.

L’affaire été liée aux ventes d’armes aux rebelles en Colombie.

Kassar est arrêté quelques jours seulement avant que le Libyen, reconnu coupable de l’attentat de Lockerbie, bénéficie d’un deuxième appel extraordinaire.

Et, aussi, ‘après que Blair se soit rendu à Tripoli pour négocier un accord.

Lequel, lui éviterait l’embarras d’un nouvel appel.’

[- «Confession d’un tsar de la terreur iranienne» / Confessions d’un tsar de la terreur iranienne]

Enfants regardant des débris du Pan Am 103

Autres informations liées

~

Afghanistan: La CIA trafique, les soldats trinquent / Talibans-USA

AFGHANISTAN: La guerre ratée de 20 ans entre les États-Unis et l’OTAN – De quoi s’agissait-il… ? [burningblogger.com]

~

LOCKERBIE – HÉROINE – CIA [aangirfan]

Le Syrien Monzer Al-Kassar était le partenaire de Bush – ‘Syria’s Monzer Al-Kassar was Bush’s arms partner

Clinton, Bush, CIA et trafic de drogue

Le trafic de stupéfiants, le trafic d’armes et le blanchiment d’argent dissimulation du vol panaméricain 103

~

L’histoire d’amour de O. North avec Israël n’a rien de nouveau.

‘Le groupe d’Abu Nidal que nous détenons à Beyrouth est connu pour avoir été recruté par le Mossad.’

La police secrète irakienne croyait que .. Abu Nidal travaillait pour les Américains, lÉgypte et le Koweït lorsqu’ils l’ont interrogé à Bagdad, quelques mois seulement avant l’invasion anglo-américaine de Irak.

Patrick Seale a argumenté dans son livre ‘Gun For Hire’ que l’horrible terroriste Abu Nidal a travaillé pour le Mossad. Pourquoi Israël a créé le Hamas: pour une chute du mouvement palestinien? – [burningblogger.com]

~

Le lien entre la propagande terroriste et le terrorisme: Bremer et Jenkins

~

Hafez al-Assad a été le principal protecteur de trois légendes terroristes: Abu Nidal, George Habash et Ahmad Jibril.

[… Abu Nidal a financé sa campagne de terreur par l’intermédiaire de la succursale londonienne de la Bank of Credit and Commerce International (BCCI), la banque que Bush et Thatcher ont utilisée pour acheminer des armes vers l’Iran et pour armer les moudjahidines afghans.]

~

Racines impériales françaises – Le service de la secte alaouite en France

[En 1921, les Français ont distingué les Alaouites comme les futurs clients importants.

Les Français .. recrutent les Alaouites et d’autres minorités .., tout en interdisant pratiquement le recrutement de la majorité arabe sunni.

Il y avait aussi une fascination religieuse; car les responsables français et britanniques pensaient que les Alaouites étaient, ou pouvaient devenir des francs-maçons.

Hafez ai-Assad est né en 1930 dans une famille d’orateurs collaborateurs française, et d’un village qui était le siège de l’un des principaux dignitaires religieux de la secte alaouite, qui également un collaborateur français.]

Comment Hafez al-Assad a gagné sa laisse.


RAQUETTE TERRORISME D’ÉTAT – FAUX DRAPEAU

‘Une fois que les gens sont terrorisés, vous pouvez leur imposer un État policier.’ – Mae Brussell

‘Si la tyrannie et l’oppression viennent sur cette terre, ce sera sous le couvert de combattre un ennemi étranger.’ – James Madison

‘En réalité, la guerre contre le terrorisme est une construction de propagande israélienne conçue pour tromper l’Occident en lui faisant détruire les ennemis d’Israël au nom de l’État sioniste.’ – Christopher Bollyn

3 thoughts on “LOCKERBIE – CIA et SES AMIS

  1. Merci d’avoir mis en lumière cette aspect inconnue de l’histoire contemporaine. J’espère que les historiens liront ton article dans le futur.
    Ils y trouveront de vraies informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *