Chiisme dogme subversif, Favoriser un "choc des civilisations", Instrumentalisation / chiisme politique, Stratagèmes / Dialectiques / Psyops

Qui a créé Al-Qaïda et le groupe terroriste ISIS?

La CIA américaine et le Mossad israélien ont créé Al-Qaïda et le groupe terroriste ISIS [EI – ‘État islamique‘]

‘L’Amérique utilise ISIS [ou EI – État islamique] de trois manières: pour attaquer ses ennemis au Moyen-Orient, pour servir de prétexte à une intervention militaire américaine à l’étranger, et chez elle pour fomenter une menace intérieure fabriquée.’

[Garikai Chengu]


Article [2014] ‘America Created Al-Qaeda and the ISIS Terror Group‘,
par Garikai Chengu sur globalresearch.ca

Cet article a été écrit en 2014. Nous sommes en 2021.

[Des notes sont ajoutées]

Le fait que, les États-Unis ont une longue et torride histoire de soutien avec des groupes terroristes ne surprendra que ceux, qui regardent les nouvelles et ignorent l’histoire.

AL-CIA-DUH

À l’époque de la guerre froide, la CIA s’est alignée avec l’extrémisme islamique.

Et, l’Amérique voyait le monde d’une manière plutôt simpliste:

  • D’un côté l’union soviétique et le nationalisme du tiers-monde, que l’Amérique considérait manipulé par les soviétiques;
  • De l’autre côté les nations occidentales et l’Islam politique militant, que l’Amérique les considérait en tant qu’allié, dans la lutte contre l’union soviétique.

Le directeur de l’Agence de sécurité nationale [NSA] sous Ronald Reagan, le général William Odom a fait remarqué:

‘les États-Unis ont longtemps utilisé le terrorisme par n’importe quel moyen.

En 1978 et 1979, le Sénat a tenté de faire adopter une loi contre le terrorisme international; et dans chaque version qu’il produisait, les avocats affirmaient que les États-Unis seraient en violation.’

~Notes~

Cela vous intéresserait-il de savoir qui a aidé ces psychopathes à accéder au pouvoir?

Qui les a armés, les a financés et les a formés?

Cela vous intéresserait-il de savoir pourquoi?

Les origines secrètes [ce n’est plus un secret maintenant] de Daech [un autre nom de ISIS – EI]

Transcription de la vidéo en anglais sur stormcloudsgathering.com/…

~Reprise de l’article~

Durant les années 70, la CIA a utilisé la communauté des Frères musulmans [Brotherhood] en Égypte, comme une barrière à la fois pour contrer l’expansion soviétique, et pour empêcher l’expansion de l’idéologie marxiste dans les masses arabes.

~Notes~

Révélations des interrogatoires des ‘Frères musulmans’

Les interrogatoires ont révélé que les ‘Frères musulmans’ fonctionnaient presque comme une unité de Renseignement Allemande.

Miles Copeland, un ancien agent de la CIA, spécialiste du Moyen-Orient, a révélé dans son autobiographie, ‘The Game Player’, ce qui suit.

‘Et ce n’était pas tout.

Les dures raclées, des organisateurs des Frères musulmans arrêtés, ont révélé, que l’organisation était complètement pénétrée, au sommet, par les britanniques, les américains, les français et les services de renseignement soviétiques; dont n’importe quel d’entre eux peut soit les utiliser activement, ou les faire sauter.

[Et], quelque soit ceux qui les adaptent le mieux à leurs fins.

Leçon importante: le fanatisme n’est pas une assurance contre la corruption.

En fait, les deux sont hautement compatibles.’ [32]

Copeland

[Subversions et manœuvres des ‘Frères Musulmans’ – Une création londonienne: the ‘Muslim Brotherhood]

~Reprise de l’article~

Aussi, les États-Unis ont supporté Islam Sarekat contre Sukarmo en Indonésie.

Et, ils ont soutenu le groupe terroriste Jamaat-e_Islami contre Zulfiqar Ali Bhutto en Pakistan.

Enfin et surtout, [ils ont promu] Al Qaeda.

~Notes~

Ceux qui connaissent leur histoire se souviendront que Zbigniew Brzezinski a été directement impliqué dans le financement et l’armement des extrémistes islamiques au Pakistan et en Afghanistan, afin d’affaiblir les soviétiques.

Et, Oussama Ben Laden était l’un de ces «combattants de la liberté» anti-soviétiques que les États-Unis finançaient et armaient.

Cette opération n’est pas un secret à ce stade, pas plus que les effets secondaires involontaires.

[- Les origines secrètes de Daech]

~Reprise de l’article~

Avant tout, la CIA a donné naissance à Oussama Ben Laden.

Et, elle a nourri son organisation durant les années 80.

~Notes~

~Reprise de l’article~

L’ex secrétaire des affaires étrangères, Robin Cook, à dit à la chambre des communes qu’Al Qaïda était incontestablement un produit des agences de renseignement de l’occident.

Mr Cook a expliqué qu’Al Qaïda, qui est littéralement une abréviation de “the database” [“La base de données”] en Arabe.

Et, elle était à l’origine la base de données de milliers d’extrémistes islamistes; qui, sont entraînés par la CIA et financés pas les Saoudiens, dans le but de renverser les russes en Afghanistan.

~Notes~

Un ancien agent des renseignements militaires français [Pierre-Henri Bunel], a déclaré que «Au milieu des années 80, Al Qaïda était une base de données», et qu’elle est restée comme tel dans les années 1990.

Il a soutenu que,

‘Al Qaïda n’était ni un groupe terroriste ni les biens personnels d’Oussama Ben Laden.’

En outre, il ajoute:

‘La vérité est qu’il n’y a pas d’armée islamique ou de groupe terroriste appelé Al Qaïda.

Et, tout officier du renseignement informé le sait.

Mais, il y a une campagne de propagande pour faire croire au public en la présence d’une entité identifiée, représentant le ‘diable’, uniquement pour amener le spectateur de télévision à accepter un leadership international unifié pour une guerre contre le terrorisme.’

Les États-Unis sont derrière cette propagande; et, les lobbyistes pour la guerre américaine contre le terrorisme ne s’intéressent qu’à gagner de l’argent. [81]

La création d’Al-Qaïda a ainsi été facilitée par la CIA et ses alliés des réseaux de renseignement; dont, le but était de maintenir cette ‘base de données’ des moudjahidines.

Une base de donnée qui est utilisée comme moyen de renseignement pour mettre en œuvre les objectifs de la politique étrangère des États-Unis, à la fois pendant la guerre froide et dans l’ère de l’après-guerre froide.

C’est-à-dire pour le nouvel ordre mondial.

[Pierre-Henri Bunel, Al-Qaïda – la base de données. / L’anatomie impériale d’Al-Qaïda. Les terroristes trafiquants de drogue de la CIA et «l’arc des crises»]

~Reprise de l’article~

La relation de l’Amérique avec Al Qaïda a toujours été un tandem complexe amour-haine.

Selon, qu’un groupe en particulier d’Al Qaïda dans une région donnée favorise les intérêts américains ou non, le département d’état américain fournit son soutient, ou cible agressivement ce groupe terroriste.

Même si la politique des affaires étrangères américaine prétend s’opposer à l’extrémisme musulman, ils l’utilisent sciemment comme une arme de la politique étrangère.

L’état Islamique est la dernière arme qui, tout comme Al Qaïda, se retourne contre eux.

ISIS s’est récemment élevé au niveau d’une proéminence internationale, après que ses sbires commencent à décapiter des journalistes américains.

~Notes~

Rita Katz

Avant que les terroristes eux-mêmes puissent le faire, le site du groupe de front israélien SITE (dirigé par l’agent israélien Rita Katz ) “trouve” et publie des images de l’État islamique et d’autres “terroristes islamiques”.

[- Une partie des médias indépendants: perdent leur boussole]

Son nom est Rita Katz et son «organisation» est connue sous le nom de SITE (Search for International Terrorist Entities).

Vous avez peut-être vu le logo du SITE sur de nombreuses images télévisées diffusées internationalement.

Qui est cette femme Rita Katz qui dirige le SITE en tant que directrice générale?

Et, comment at-elle tirer tant de scoop-photos de son chapeau magique?

Et bien, Rita Katz est juive d’origine irakienne.

Sa famille a déménagé en Israël, après que son père riche a été accusé d’être un agent du Mossad, puis a été exécuté pour trahison.

En Israël, elle a servi dans l’impitoyable IDF (Forces de défense israéliennes); et, elle est diplômée de l’Université de Tel Aviv.

Depuis 2002, Katz dirige SITE à partir de Washington DC. (de Wikiped).

Les scoop se multiplient

‘Samedi, l’État islamique a revendiqué la responsabilité des attaques catastrophiques dans la capitale française, les qualifiant des ‘premières de la tempête’, selon une transcription fournie par le SITE Intelligence Group; qui, traque la propagande djihadiste.’

[- Article complet]

Scoop après scoop après scoop après scoop de «vidéos de décapitation» dont personne d’autre n’a même pas pu obtenir.

Comment la Amazing [Fantastique] Rita réussit-elle à tout voir et à être partout sur place aussi vite que spider man?

[- LUMIÈRES! APPAREILS PHOTO!! ACTION!!! RITA KATZ, L’ARNAQUEUSE SIONISTE ET SES CRÉATIONS DE VIDÉOS DE ISIS]

[- ISIS est Frankenstein, l’animal de compagnie, développé par la CIA et le Mossad]

~Reprise de l’article~

A présent le groupe terroriste contrôle une aire de la taille du royaume-Uni.

Afin de comprendre pourquoi l’État Islamique s’est développé et s’est étendu si rapidement, il faut regarder les racines américaines de l’organisation.

L’invasion américaine de 2003 et l’occupation de l’Irak ont créé les conditions pour que des groupes radicaux ‘sunnites’, comme ISIS, prennent racine. [—» Faux récit]

~Notes~

Faux récit? pourquoi?

Car:

  • ISIS sont des mercenaires non musulmans
  • Les sunnis ne croient pas en l’USURE
  • C’est pourquoi l’État profond les massacre et installe des chiites

[- Remarque judicieuse de politicalvelcraft.org sur son article: ‘La CIA américaine et le Mossad israélien ont créé Al-Qaïda et le groupe terroriste ISIS.’

(note, je ne suis pas ok avec lui sur la question de la Russie, car les banquiers mondiaux contrôlent également la Russie ]

~Reprise de l’article~

L’Amérique, de manière irréfléchie, a détruit l’état laïc de Saddam Hussein, et l’a remplacé par une administration à prédominance chiite.

~Notes~

Majorité sunni ~ minorité chiite

Sans le vide de pouvoir laissé par le retrait et l’exécution de Saddam, Al-Qaïda en Irak, alias ISIS, n’existerait pas.

Et, s’il n’y avait pas eu la tentative de Washington de renverser Assad en armant, finançant et entraînant des groupes militants ténébreux en Syrie, il n’y aurait eu aucun moyen que Daech envahisse l’Irak, en juin 2014.

Maintenant, tout cela peut vous sembler contradictoire alors que vous regardez les tambours de guerre contre l’état islamique [..].

Pourquoi les États-Unis aideraient-ils une organisation terroriste à s’établir, pour les attaquer plus tard?

Eh bien, pourquoi la CIA a-t-elle mis Saddam Hussein au pouvoir en 1963?

Pourquoi le gouvernement américain a-t-il soutenu Saddam en 1980, lorsqu’il a lancé une guerre d’agression contre l’Iran, alors qu’ils savaient qu’ils utilisaient des armes chimiques?

[d’après eux]

Pourquoi les États-Unis ont-ils financé et armé les extrémistes islamiques en Afghanistan contre les Soviétiques?

Il y a un schéma ici, si vous regardez de près.

C’est une stratégie géopolitique qui a fait ses preuves.

  • Étape 1: Construisez un dictateur ou un groupe extrémiste qui peut ensuite être utilisé pour mener des guerres par procuration contre des opposants.

Au cours de cette étape, tous les crimes commis par ces mandataires sont balayés sous le tapis. [Problème]

  • Étape 2: Lorsque ces méchants personnages ont perdu leur utilité, c’est le moment de retirer toute cette saleté de sous le tapis et de commencer à en faire de la publicité 24h / 24 et 7j / 7.

Évidemment, cela fonctionne mieux lorsque le public n’a aucune idée de la façon dont ces méchants sont arrivés au pouvoir. [Réaction]

  • Étape 3: Enfin, lorsque le public supplie pratiquement le gouvernement de faire quelque chose, une solution est proposée.

Habituellement, la solution implique une intervention militaire, la perte de certaines libertés, ou les deux. [Solution]

[- Les origines secrètes de Daech]

~Reprise de l’article~

L’occupation américaine a provoqué un vaste chômage dans les zones sunnis, en rejetant le socialisme et en fermant des usines dans l’espoir naïf que la main magique du marché libre créerait des emplois.

Sous le nouveau régime chiite supporté par les américains, la classe travailleuse des milliers de sunnis ont perdu leurs emplois.

Contrairement aux afrikaners blancs de l’Afrique du Sud, qui ont été autorisés à garder leur richesse, la classe supérieure des sunnis fut systématiquement dépossédée de leurs biens; et, ils ont perdu leur influence politique.

Plutôt que de promouvoir l’intégration religieuse et l’unité, la politique américaine en Irak a exacerbé les divisions sectaires.

Et, elle a créé un terreau fertile pour le mécontentement sunni, ce qui a permis à Al-Qaïda de prendre racine en Irak.

~Notes~

Irak Frères musulmans de l’État de la charia- CIA-Mossad continuent de tuer – Source image sur politicalvelcraft.org..

Al Qaïda a pris racine via la CIA / Mossad en finançant des mercenaires non musulmans de l’extérieur du pays.

[- politicalvelcraft.org/2017/08/16/americas…]

~Reprise de l’article~

L’État Islamique d’Irak et de Syrie (ISIS) a utilisé un nom différent: Al Qaïda en Irak.

Après 2010, le groupe a re-focalisé ses efforts sur la Syrie.

~Note~

Les Frères musulmans sont allés en Syrie après avoir été expulsés d’Égypte.

  1. Le grand mufti égyptien confirme la peine de mort de l’ancien président des Frères musulmans, Morsi.
  2. Les autorités judiciaires égyptiennes accusent Obama et Hillary Clinton de complot criminel avec les Frères musulmans.

Par ailleurs, en 2009, Hillary Clinton a fini par avouer, que ce sont les États-Unis qui ont crée Al-Qaïda pour combattre les Russes.

[- Intensification du génocide de la majorité sunni en Irak – Pour imposer la Charia Bancaire des Rothschild par la minorité chiite]

~Reprise de l’article~

Essentiellement trois guerres sont menées en Syrie.

  • Une entre le gouvernement et les rebelles,
  • une autre entre l’Iran et l’Arabie Saoudite,
  • et encore une autre entre l’Amérique et la Russie.

C’est cette troisième bataille de la néo-guerre froide, qui a conduit les dirigeants de la politique américaine à prendre le risque d’armer les rebelles islamiques en Syrie; parce que le président Syrien, Bashar Al-Assad, est un allié clé des Russes.

Ce qui est plutôt embarrassant, c’est que de nombreux de leurs sbires se sont avérés être des membres d’ISIS; lesquels, brandissent ouvertement des fusils d’assaut M16 de fabrication américaine.

~Notes~

Étrangement, même si l’État islamique paradait ouvertement avec tous leurs armes américaines capturées, les États-Unis ont choisi de ne pas les attaquer.

Ce qui est contraire à la doctrine militaire américaine standard, qui exige la destruction des armes capturées afin qu’elles ne tombent pas entre les mains de l’ennemi.

~Reprise de l’article~

La politique américaine du moyen-Orient tourne autour du pétrole et d’Israël.

L’invasion de l’Irak a partiellement satisfait la soif de Washington concernant le pétrole.

Mais, les actuelles frappes aériennes en Syrie et les sanctions économiques contre l’Iran sont liées à Israël.

Le but est de priver les ennemis environnants d’Israël, le Hezbollah du Liban et le Hamas de la Palestine, du support crucial de la Syrie et de l’Iran.

~Notes~

Or, des critiques ont été émises sur le Hamas.

D’après Robert Dreyfuss, dans ‘Devil’s Game: How the United States Helped Unleash Fundamentalist Islam‘:

Et, de 1967 à la fin des années 1980, Israël a aidé les Frères musulmans à s’établir dans les territoires occupés.

Elle a aidé Ahmed Yassin, le chef des Frères musulmans, à créer le Hamas, pariant que son caractère islamiste affaiblirait l’OLP.

[- Nouvelle Droite]

‘Grâce à Institute for Intelligence and Special Tasks du Mossad, le Hamas a été autorisé à renforcer sa présence dans les territoires occupés.

Pendant ce temps, le Fatah d’Arafat ‘Le Mouvement pour la Libération Nationale’ et la gauche palestinienne ont été soumis à la forme la plus brutale de répression et d’intimidation.’

[- ‘Le Hamas a construit sa force grâce à ses divers actes de sabotage du processus de paix, d’une manière compatible avec les intérêts du gouvernement israélien.’]

Maintenant, les hommes du Hamas sont parmi leurs femmes et leurs enfants.

Doivent-ils endurer toutes ces horreurs sans rien dire?

Voir même leur enfant mourir sous leurs yeux?

Mais, ce n’est pas humain.

La moindre des choses est de laisser les humains se défendre.

Sinon, c’est un crime.

D’autant que, vraisemblablement, le Hamas a commencé comme une opération sous faux drapeau.

Mais, comme dit Mads Gilbert, ‘ce n’est pas le Hamas contre Israël c’est le peuple palestinien contre l’oppresseur et l’occupant Israël’, dont il est question.

~Reprise de l’article~

ISIS n’est pas simplement un outil de terreur utilisé par l’Amérique pour contrer le gouvernement syrien, il est aussi utilisé pour faire pression sur l’Iran.

La dernière fois que l’Iran a envahi une autre nation, c’était en 1738.

Depuis leur indépendance en 1776, les États-Unis sont impliqués dans plus de 53 invasions et expéditions militaires.

En dépit, de ce que les médias occidentaux voudraient nous faire croire, l’Iran n’est pas vraiment la menace contre la sécurité régionale, Washington l’est.

Un rapport du renseignement publié en 2012, approuvé par les 16 agences américaines du renseignement, confirme que l’Iran a clôturé son programme d’armement nucléaire en 2003.

La vérité est que, toute ambition nucléaire iranienne, vraie ou imaginée, est un résultat de l’hostilité américaine envers l’Iran, et pas l’inverse.

~Notes~

Le journal israélien Haaretz a cité l’ancien chef du Mossad, Ephraim Halevy, disant à la chaîne satellite arabe Al-Hurra, sponsorisée par les États-Unis que, ‘Ahmadinejad est notre plus beau cadeau’.

Il ajoute:

‘Nous ne pouvions pas mener une meilleure opération au Mossad que de mettre un type comme Ahmadinejad au pouvoir en Iran.’

[Repris par exemple sur theguardian.com/commentisfree…]

Si des têtes au pouvoir de l’Irak ont été identifié comme travaillant pour la CIA, l’Iran a aussi des histoires a raconté.

Le succès le plus remarquable du mouvement islamique [..], c’était bien sûr le renversement du Shah d’Iran et l’installation de l’ayatollah Khomeiny, en tant que dictateur islamique.

Les renseignements britanniques ont utilisé leurs contacts avec les iraniens mollahs et ayatollahs pour aider à renverser Mossadegh et à installer le Shah en 1953.

Et, ces contacts ont été maintenus et utilisés à nouveau pour renverser le Shah lorsque son régime est tombé en disgrâce.

[- Les globalistes, les islamistes (Frères Musulmans), des mollahs et ayatollahs:  Fomentent le “choc des civilisations” pour un nouvel ordre mondial.]

‘L’Iran se trouvant sous le nouveau Ayatollah Khomeini; dès lors celui-ci ce mit à fanfaronner que, l’Amérique était comme le ‘Grand Satan.’

En réalité, l’installation de l’agent britannique, l’ayatollah Khomeini, a été orchestrée par une alliance d’une faction des Frères musulmans avec deux organisations affiliées à Tavistock, l’Institut Aspen et le Club de Rome.

L’Aspen Institute est largement financé par des fondations telles que la Carnegie Corporation, le Rockefeller Brothers Fund et la Ford Foundation.

Le Club de Rome était un projet initié par la famille Rockefeller dans leur domaine de Bellagio, en Italie.

Les fondateurs du Club de Rome étaient tous des hauts fonctionnaires de l’OTAN.’

[- Équipe secrète]

~Reprise de l’article~

L’Amérique utilise ISIS de trois manières:

  • pour attaquer ses ennemis au Moyen-Orient,
  • pour servir de prétexte à une intervention militaire américaine à l’étranger,
  • et chez elle pour fomenter une menace intérieure fabriquée. [par exemple pour justifier une expansion sans précédent d’une surveillance intérieure envahissante.]

En augmentant rapidement le secret gouvernemental et la surveillance, le gouvernement de M. Obama augmente son pouvoir de surveillance sur ses citoyens, tout en diminuant le pouvoir de ses citoyens de surveiller leur gouvernement.

Le terrorisme est une excuse pour justifier une surveillance de masse, en préparation d’une révolte de masse.

~Notes~

‘Ne soyez donc pas trop surpris, quand au milieu d’une crise future, des méthodes de surveillance avancées et autres techniques développées dans nos récentes guerres contre-insurrection, migrent de Bagdad, Falluja et Kandahar vers votre ville natale, ou votre quartier urbain.’

En 2020, au moment où la guerre mondiale contre le terrorisme sera déclarée terminée, si alors, notre monde américain pourrait être méconnaissable, ou plutôt reconnaissable uniquement en tant que substance d’une science-fiction dystopique.

Ce que nous prouvons aujourd’hui, c’est que, apparemment la plupart des Américains semble détachés des guerres menées en leur nom; alors que, la guerre elle-même ne reste jamais longtemps loin de chez eux.

[‘Et, ne prétendez jamais que personne ne vous a dit que ça pourrait arriver. Du moins, pas si vous voulez continuer à lire’: ‘Bienvenue à la Maison, Guerre! Création de l ‘«État de surveillance intérieure»‘ – Article de 2009]

Ainsi, il se pourrait, que les mondialistes prévoient, que le Covid19 et le complexe médico-industriel deviennent une extension du complexe militaro-industriel.

~Reprise de l’article~

La prétendue “guerre contre la terreur” devrait être vue pour ce qu’elle est réellement.

Un prétexte pour maintenir une armée américaine dangereusement surdimensionnée.

Les deux groupes les plus puissants dans la politique étrangère américaine sont le lobby israélien, qui dirige la politique du moyen-orient, et le complexe militaro-industriel, qui profite des actions de l’autre groupe.

En octobre 2001, depuis que George Bush a déclaré la ‘guerre contre le terrorisme’, cela a coûté au contribuable américain environ 6600 milliards de dollars et des milliers de victimes.

Cependant, les guerres ont ramené des milliards de dollars à l’élite américaine de Washington.

D’après, une étude du centre pour l’intégrité publique plus de 70 entreprises américaines et individuels ont gagné jusqu’à 27 milliards de dollars en contrats pour travailler en Irak, après la guerre et en Afghanistan, durant les trois dernières années.

Près de 75% des ces entreprises privées ont des employés ou des actionnaires qui ont servi, ou ont des relations étroites avec, la branche exécutive des administrations républicaines et démocratiques, des membres du congrès, ou aux plus hautes instances de l’armée.

En 1997, un rapport du ministère de la défense des États-Unis a affirmé ‘les données montrent une forte corrélation entre l’implication américaine à l’étranger et un accroissement des attaques terroristes contre les Américains.’

La vérité est que, la seule manière que l’Amérique puisse gagner la ‘guerre contre le terrorisme serait d’arrêter de donner aux terroristes des motifs et des ressources pour attaquer l’Amérique.’

Le terrorisme est le symptôme; l’impérialisme américain dans le moyen-Orient est le cancer.

Autrement dit, la guerre contre le terrorisme, c’est du terrorisme.

Seulement, ce dernier terrorisme est mené sur une échelle plus large par des gens disposant d’avions à réaction et des missiles.

~Notes~

Cependant, voyons la question des armes.

En effet, après le ‘Magazine INSPIRE d’Al-Qaïda et Anwar al-Awlaki un fan des prostituées de San Diego‘, nous avons ‘Toyota Akbar’.

Allez dites moi [pour l’image ci-dessous]?

Où ISIS stocke-t-il actuellement cette impressionnante collection?

Et pourquoi doivent-ils tous être des Toyotas?

Est-ce une mode terroriste ou simplement une préférence du gouvernement américain?

Est-ce que Toyota se soucie de cette association avec sa marque?’

Combien de camions exactement les États-Unis ont-ils fournis à leurs con-frères mercenaires?

[- ISIS est une création américano-israélienne. Dix «indications» les plus importantes]

En réalité, certains de ces camions sont des véhicules d’occasion envoyés des États-Unis et du Canada vers la Syrie.

Ce plombier texan a découvert avec horreur que son vieux camion a été utilisé pendant la guerre et son nom commercial était toujours sur la porte!

Un camion du Texas entre les mains de ISIS?

‘Lorsque cette photo a été tweetée puis diffusée dans le monde entier, vous saviez assez bien que si vous aviez besoin de faire de la plomberie avec un canon anti-aérien à l’arrière du … camion, vous devriez peut-être appeler ‘Mark- 1 Plomberie, […]’

‘Il semblerait que le camion d’Oberholtzer a fait le même voyage que de nombreux jihadistes potentiels des États-Unis pour se rendre en Syrie – en grande partie via la Turquie.’

‘Le camion, arborant le nom et le numéro de téléphone de l’entreprise d’Oberholtzer, a été présenté dans un tweet le 15 décembre 2014. ..’

‘Ce qui a suivi, ce sont plus de 1000 appels de tout le pays vers les téléphones professionnels et personnels d’Oberholtzer. …

Dans une interview accordée au Los Angeles Time, Oberholtzer a déclaré que son bureau avait reçu 10 à 15 menaces de mort.

Le harcèlement est devenu si déconcertant, que le plombier a emmené sa famille à McAllen, au Texas, pendant une semaine.’

[- Comment le camion d’un plombier du Texas s’est retrouvé entre les mains de ISIS]

~~~

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *