Des acteurs ... Des loups déguisés en moutons Mouvement New Age Pouvoir et Occultisme Réseaux macabres

Syndicat de criminels basé sur des racines occultes

Partie 12

L’auteur dans des loups déguisés en moutons, indique qu’il existe de réels liens historiques entre la famille Bush et un groupe criminel luciférien. Une mafia du type de Bavière.

Il remarque un article de The Guardian qui expose des détails de l’affaire Prescott Bush (le grand-père de George W.) “qui travaillait main dans la main avec Fritz Thyssen, pour construire la machine de guerre nazie dans les années précédant la Seconde Guerre mondiale. La famille Bush a fait sa fortune d’origine en équipant l’armée d’Hitler.

L’auteur ajoute:

“Prescott a eu des actifs saisis par des éléments patriotiques du gouvernement américain. Mais il a des relations influentes pour faire disparaître tous ses problèmes. Il n’a jamais fait face aux accusations de haute trahison qu’il méritait si bien.”

Et parmi les fervents qui ont soutenu le grand-père de George W. Bush. The Guardian précise ce qui suit:

“L’Anti-Defamation League (ADL) aux États-Unis soutient Prescott Bush et la famille Bush. Dans une déclaration (…), ils ont déclaré que des rumeurs sur les prétendus “liens” nazis sur le regretté Prescott Bush, ont largement circulé sur Internet ces dernières années. Ces accusations sont intenables et politiquement motivées. Prescott Bush n’était ni un Nazi ni un sympathisant nazi.

“Cependant, la controverse en détail a déjà été diffusée par l’un des plus anciens journal juive du pays, le Jewish Advocate.”

(The Jewish Advocate publie chaque semaine depuis sa fondation il y a plus de cent quinze ans. Le journal est le principal journal juif. À la base il a été fondé par Theodor Herzl. Continuez à lire. Vous allez comprendre peut-être que la vérité est plus forte que tous les mensonges, qu’on le veuille ou non)

Ce soutien n’a rien d’étonnant et voici pourquoi:

Organisation maçonnique ‘juive’ et infiltrations par les frankistes du sabbataïsme …

L’ADL a prétendument été fabriquée pour soutenir les Juifs contre toute forme d’antisémitisme et de discrimination en 1913. Elle a été fondée par “l’organisation B’nai B’rith, la plus vieille organisation juive toujours en activité dans le monde. Cependant, elle est calquée sur les organisations maçonniques“. Savez-vous comment l’ADL a vu le jour? Sur une histoire macabre, qui a permis d’ouvrir les yeux sur bien des choses.

Or, pourquoi l’ADL vient défendre quelqu’un qui a fait sa richesse en armant l’armée nazi?

C’est le rabbin Antelman, dans To Eliminate the Opiate, qui a souligné que les frankistes ont introduit le sabbataïsme à grande échelle. S’insérant dans le judaïsme principalement à travers les mouvements réformés, les conservateurs, des organisations à tendance sioniste, comme le Congrès juif américain, le Congrès juif mondial et le B’nai B’rith.

To Eliminate the Opiate
(Pour zoomer l’image en plus grand)

Le B’nai B’rith a été créé en 1843, par plusieurs Juifs allemands vivant à New York et des francs-maçons ou Odd Fellows, ainsi que de plusieurs sociétés fraternelles secrètes.

1893 – D’autres ici

Selon wikipedia:

“Les loges d’Oddfellows ou Odd Fellows sont des sociétés amicales qui prétendent généralement être parmi les plus anciennes du monde. Elles furent parmi les premières à former des réseaux d’organismes locaux appelés « loges » et regroupés en « Grandes loges » rayonnant dans toute l’Angleterre à partir du milieu du XVIIIe siècle, d’une manière un peu similaire à ce que pratiquaient les loges maçonniques anglaises depuis 1717. Comme les loges maçonniques, elles se réclament d’une origine légendaire remontant bien avant, jusqu’aux Guildes du Moyen Âge, l’occupation de la Grande-Bretagne par les Romains, voire la déportation des Hébreux à Babylone.” (wikipedia)

1877 – Livres & Arts Museum Currier & Ives

Sionisme dérivé du sabbataïsme

Gershom Scholem, et plus tard Jacqueline Rose comme il est souligné dans The Question of Zion (La Question de Sion) précise que le sionisme est dérivé du sabbataïsme.

Le «père réticent du sionisme américain» était le professeur de Columbia Richard Gottheil. Le père de Gottheil, Gustav Gottheil (1827-1903) a fini par devenir le grand rabbin et l’un des dirigeants les plus influents, connus et controversés d’Amérique en matière de judaïsme réformé, celui du mouvement sabbatéen. Et en 1897, il était le plus éminent américain à assister au premier congrès sioniste de Bâle, établi en 1897 par Theodor Herzl. Celui-ci a été à son tour inspiré par Spinoza et Moses Hess. L’entrée du journal de Herzl se lit comme suit: «Donc, j’ai été captivé et exalté par lui [Moses Hess]. Quel esprit noble et élevé. Tout ce que nous avons essayé, il l’avait déjà écrit … Le judaïsme n’a pas produit un plus grand esprit depuis Spinoza que ce Moses Hess oublié et fané! Herzl a terminé son entrée de journal avec le toast du B’nai B’rith « Fiducit »! (Source: Zionism)

Fiducit est un terme qu’il a appris d’Albia, qui était une réponse à un toast lors de sessions de Studentenkneipen en Allemagne (des pubs d’étudiants).

D’après Kornberg, Herzl est devenu membre de la Burschenschaft (Fraternité) nationaliste allemande Albia, en sachant qu’il était en opposition avec «l’esprit juif». Après avoir lu Rome et Jérusalem de Moses Hess, Herzl a proclamé le mot Latin Fiducit.

Selon Kellner, «à cette époque, les vagues du mouvement nationaliste allemand montaient haut dans ces associations d’étudiants; Herzl était l’un de ses champions les plus enthousiastes.

Le « père spirituel » d’Hitler

Le principal représentant du nationalisme allemand à l’époque était Georg von Schönerer, qui préconisait l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne. Mathias, Le père de Schönerer, était entrepreneur ferroviaire au service des Rothschild … . Son épouse était une arrière-petite-fille du rabbin Samuel Löb Kohen.

Comme beaucoup d’autres pangermanistes autrichiens, Schönerer espérait la dissolution de l’empire austro-hongrois et un Anschluss (rattachement) avec l’Allemagne. Le mouvement de Schönerer permettait uniquement à ses membres d’être des Allemands et aucun des membres ne pouvait avoir de parents ou d’amis juifs ou slaves. Avant qu’un membre puisse se marier, il devait prouver sa descendance «aryenne» et faire vérifier son état de santé pour toute malformation potentielle.

Schönerer était un représentant majeur du pangermanisme, du nationalisme allemand en Autriche et un antisémite féroce, dont l’agitation a exercé une grande influence sur le jeune Adolf Hitler.

*(Mouvement Völkisch, d’après wikipedia, ce mouvement était un mouvement ethnique et nationaliste allemand qui était actif de la fin du 19e siècle à l’ère nazie. Érigé sur l’idée du «sang et de la terre». Il était caractérisé par l’organicisme, le racisme, le populisme, l’agrarisme, le nationalisme romantique et en tant que conséquence d’une connotation exclusive et ethnique croissante; par l’antisémitisme à partir des années 1900. L’adjectif Völkisch est dérivé du mot allemand Volk (apparenté à l’anglais «folk»), qui a des connotations de «nation», «race» ou «tribe». Alors que Völkisch n’a pas d’équivalent direct en anglais, il pourrait être vaguement traduit par “ethno-nationaliste” ou, plus proche de sa signification originale, comme “racialiste bio-mystique”.)

Les vues et la philosophie de Schönerer continueraient à exercer une grande influence sur Hitler et le parti nazi dans son ensemble. Hannah Arendt a appelé von Schönerer le «père spirituel» d’Hitler. Schönerer, qui avait adopté la croix gammée comme le symbole völkish été abordé par ses partisans alors que le Führer lui-même et ses partisans utilisaient également la salutation «Heil», deux symboles, qu’Hitler et les nazis, ont adopté plus tard. (Source: Ariosophy, paragraphe Herzl & Pan-Germanism)

Tentative de renversement du pouvoir aux États-Unis par des nazis?

Revenons à l’auteur, dans des loups déguisés en moutons, il fait remarquer que “beaucoup d’entre nous ne sont pas au courant qu’en 1933, il y a eu une tentative mortelle et sérieuse du renversement du gouvernement américain par les nazis. Cette action était menée par Prescott Bush.

“Une enquête de la BBC Radio 4 jette un éclairage nouveau sur un sujet majeur qui a reçu peu d’attention historique, la conspiration au nom d’un groupe de courtiers influents, dirigé par Prescott Bush, pour renverser FDR et mettre en place une dictature fasciste aux États-Unis basée sur l’idéologie de Mussolini et Hitler. “

“En 1933, le major-général du Corps des Marines Smedley Butler a été approché par un groupe riche et secret d’industriels et de banquiers, dont Prescott Bush, le grand-père du président actuel, qui lui a demandé de commander une armée de 500 000 anciens combattants qui aiderait à mettre en scène un coup d’État pour renverser le président Franklin Delano Roosevelt. “

En outre, l’auteur précise que “le culte Skull and Bones à l’Université de Yale est également directement lié à l’occultisme / satanisme de Thulé d’Allemagne. D’ailleurs, Hitler lui-même était un fervent occultiste de Thulé.

George Walker Bush (George W. Bush), son père George Herbert Walker Bush (George WH Bush) et grand-père Prescott Bush … étaient tous des membres de l’ultra-secrète, la fraternité ultra-déplaisante, Skull and Bones, à l’Université de Yale. Bush Senior et Junior sont également adeptes de l’organisation morbide du Bohemian Grove.

SS Obergruppenfuhrer Karl Wolff avec Benito Mussolini.
Notez le crâne et les os croisés de Wolff ‘totenkopf’ sur son chapeau
L’argent des Skull & Bones derrière la tête de mort nazie

Connexion Skull and Bonne et la Société de Thulé

David livingstone, un écrivain canadien écrit:

Les principaux acteurs chargés d’aider Hitler à la montée au pouvoir étaient connectés à un réseau de financiers étroitement associé à la tristement célèbre société Skull and Bones de Yale. (Littéralement cela se traduit Crâne et Os, ils sont aussi connus sous les noms ‘Brotherhood of Death’ – ‘Fraternité de la Mortou ‘Chapter 322‘).

Skull and Bones et le clan Bush

Alexandra Robbins décrit les Skull and Bones comme «la société secrète la plus puissante que les États-Unis aient jamais connue», et a raconté que la société est dominée par environ deux douzaines des familles les plus influentes du pays, dont Bush, Bundy, Harriman, Lord, Phelps, Rockefeller, Taft et les familles Whitney (il s’encouragent mutuellement à se marier entre eux). Les membres de la société dominent les institutions financières telles que J.P. Morgan, Morgan Stanley Dean Witter et Brown Brothers Harriman. Un moment donné plus d’un tiers des partenaires étaient des Bonesmen. Comme l’explique Robbins, «à travers ces entreprises, Skull and Bones a fourni un soutien financier à Adolf Hitler parce que la société suivait une doctrine nazie et suit maintenant une doctrine néo-nazie.”

“En 1919, Averell Harriman a fondé WA Harriman & Co avec son compatriote Bonesman George Herbert Walker, le grand-père de George HW Bush, qui était la figure de premier plan dans la direction de fonds américains vers des entreprises allemandes. Walker fit de son gendre, un autre Bonesman (1926), Prescott Bush et vice-président de WA Harriman. Celui-ci a fusionné (1931) avec Brown Brothers pour créer Brown Brothers, Harriman & Company, où plus d’un tiers de leurs partenaires étaient Bonesmen. Montagu Prescott Bush était un associé principal de Brown Brothers, Harriman & Company. E. Roland Harriman et Prescott Bush étaient tous deux membres de la société Skull and Bones de l’université de Yale, qui était le chapitre américain dominant des sociétés secrètes internationales Brotherhood of Death (La Fraternité de la Mort), qui comprenait la société allemande de Thulé, et plus tard les nazis.” (Source: Brotherhood of death)

“En juillet 1919, travaillant comme agent de renseignement de la Reichswehr (Défense du Reich), moins d’un an après sa sortie d’hospitalisation pour “cécité hystérique” à Pasewalk, Hitler s’était infiltré dans la Deutsche Arbeiterpartei (DAP – Le Parti ouvrier allemand). La fondation était parrainée par la Société Thulé. Dans Bevor Hitler kam, un compte rendu de la Société Thulé publié par Dietrich Bronder (plusieurs mois après la prise du pouvoir par les nazis en Allemagne), a noté que Sebottendorff a revendiqué la Société Thulé comme une source principale du mouvement national-socialiste:

“Hitler est entré chez les Thuléens, et à l’origine ce ne sont pas les Thuléens qui l’ont rejoint”.

La Société de Thulé et le sabbataïsme

La Société Thulé a été fondée en 1910 par Felix Niedner, le traducteur allemand des Eddas nordiques. La branche de Munich a été fondée en 1918 par Rudolf von Sebottendorff, le pseudo-aristocratique alias l’occultiste allemand Adam Alfred Rudolf Glauer, un franc-maçon, avec un intérêt pour le soufisme, la Kabbale, la théosophie et l’astrologie, et également admirateur de Guido von List et de Lanz von Liebenfels. Il fut le fondateur de l’influente société Thulé, dominée par les nazis de haut rang. L’écrivain français Jean Robin, comme son collègue auteur français René Alleau, montre que l’idée centrale de Sebottendorf était de former une secte militante de fidèles comparable aux Ismaili Fedayeen (Assassins – Hashishins) guidés par leur chef spirituel, le Vieil Homme de la Montagne.” (Source: Aryan Christ)

Adam Alfred Rudolf Glauer, alias «Rudolf von Sebottendorf» qui a appris la Kabbale parmi les Sabbatéens Dönmeh de la secte Bektashi Soufi de Turquie. Sebottendorf a été initié par une famille de francs-maçons juifs à Salonique (Thessalonique), le cœur de la secte Dönmeh, dans une loge soupçonné d’avoir été affilié au rite français de Memphis. Il a finalement hérité de leur bibliothèque de textes sur l’Alchimie, la Kabbale, le Rosicrucianisme et le Soufisme. Il s’est d’abord intéressé à la théosophie et à la franc-maçonnerie, à travers lesquelles il a été présenté aux soufis Bektashi.

Selon Jean Robin, il y a des rapports selon lesquels Alfred Rosenberg, membre de la Société Thulé, le principal idéologue des théories racistes des nazis, connu sous le nom d’Ariosophy, était également membre des Frères asiatiques. Le marquis de Luchet a exposé les frères asiatiques comme un front illuminati dans son ouvrage de 1789, ‘Essai sur la secte des Illumines‘. les Frères asiatiques se sont inspirés de la magie des Sabbatéens, «comme Sabbatai Zevi). (Source: Haskalah)

Nazistes et sabbataïstes

Comme détaillé par l’historien français Charles Novak. Un certain nombre de descendants de Sabbatéens ont été trouvés dans l’armée nazie, y compris les familles de von Oppenfield, anciennement Oppenheimer. Abraham Duker précise qu’étant donné l’ampleur de leur assimilation dans les sociétés chrétiennes, «Ce n’est pas par hasard que l’encyclopédie nazie, Sigilla Vrei, n’avait rien à dire sur les frankistes. De toute évidence, les généalogistes nazis ont préféré les laisser tranquilles, craignant que de telles révélations puissent embarrasser de nombreuses personnes importantes.” (Source: The Final Solution)

Et …

Un membre du cercle intime d’Hitler a affirmé que plusieurs réunions avaient lieu entre Aleister Crowley et Hitler, une affirmation répétée par René Guénon dans une lettre à Julius Evola en 1949.

Crowley et Hitlérisme

Crowley se considérait comme «l’homme approprié» qu’Hitler imaginait, comme il l’écrivit à Viereck en 1936:

“Hitler lui-même dit avec insistance dans Mein Kampf que le monde a besoin d’une nouvelle religion, que lui-même n’est pas un enseignant religieux, mais que lorsque l’homme approprié apparaîtra, il sera le bienvenu.”

(Remarque: il est courant pour les personnes occultes d’appartenir à plus d’une organisation en même temps).

Crowley et son collègue agent britannique George Sylverster Viereck ​​partageaient une connaissance dans la Société Thulé, le général Erich Ludendorff. Vers 1925, Crowley et Ludendorff se sont rencontrés et ils ont discuté de la «théologie nordique», y compris la signification occulte de la croix gammée. (Source: L’Aufbau)

Edward Alexander Crowley alias Aleister Crowley a travaillé pour le service d’espionnage britannique MI5 et celui-ci la placé dans son “livre noir” en 1916. (Richard B. Spence. Secret Agent 666: Aleister Crowley, British Intelligence and the Occult, p. 194)

Satanisme et Sabbatéens

Aleister Crowley est le parrain notoire du satanisme du XXe siècle, jadis qualifié par la presse britannique de “l’homme le plus méchant du monde“. Crowley a étudié la magie avec l’Aube Dorée, puis a construit son propre système occulte en utilisant un amalgame entre autres de rituels du travail d’Abramelin le Mage, de la Goetia et des techniques sexuelles tantriques de l’OTO. Il croyait fermement qu’il était le ‘héraut’ (messager) d’une nouvelle ère de conflits et de destruction qui balayerait le monde. (Source: Ariosophy)

Les Frères asiatiques (connus aussi sous le nom de loges Melchisédek) ont inspiré un certain nombre d’ordres, qui représentaient le noyau de l’occultisme occidental, à commencer par la Confrérie hermétique de Louxor, qui a contribué à l’émergence de l’Aube dorée et de l’Ordo Templi Orientis (OTO) d’Aleister Crowley. Ces organisations étaient le produit du renouveau occulte du XIXe siècle, dont la notion de «Kabbale orientale» a finalement donné naissance au New Age (Nouvel Âge), et a éventuellement fait surgir les théories des nazis. (Source: The Occult Revival)

Occultisme et contrôle de l’esprit

D’après Victor Neuburg un poète, théosophe, occultiste juif et amant de Aleister Crowley, son partenaire a confié à Aldous Huxley qu’Hitler était un occultiste pratiquant, et a également affirmé que l’OTO utilisait la mescaline pour aider les nazis à gagner le pouvoir. Neuberg a écrit sur une conversation tenue, après un dîner entre Crowley et Huxley, dans l’appartement berlinois de Neuburg en 1938:

“Vous savez qu’Hitler a pris le truc [mescaline]”, a observé Crowley. “Je l’ai entendu d’un ami fiable de l’OTO.”

“OTO?”, S’enquit Huxley.

L’Ordo Templi Orientis. Ma succursale locale, on peut dire. Et leurs relations avec les nazis ne sont l’affaire de personne. Ils ont presque fondé le parti, ou du moins l’ont renversé. Savez-vous que deux de leurs principaux hommes ont personnellement formé Adolf Hitler? Avant, il était un bégayeur autrichien, un bohème de mauvaise qualité et un pervers en plus. Ils lui ont appris l’oratoire, la rhétorique et, sous l’influence de cette drogue qui va bientôt, mon cher Aldous, mettre le feu aux yeux, lui a apporté son démon.”

“Alors”, dit Huxley, “tout le romantisme disparate qui, dans son déclin a trouvé son expression dans l’irrationnel des cultes secrets, a fait son royaume ici. Le fascisme est, après tout, le triomphe de la décadence, la folie finale de la Bohême.”

“Pour que le carnage d’Ahriman* soit complet, précisément” répondit Crowley.

Cf: Mind Control

Ainsi est né MK-Ultra, le sinistre célèbre programme de «contrôle de l’esprit» de la CIA, développé à partir du projet de recherche sur le contrôle du comportement coordonné par le Tavistock Institute, avec le Scottish Rite Masons et d’autres agences britanniques, américaines, canadiennes et des Nations Unies. Et il est dérivé des pratiques eugéniques des nazis et de leurs études psychiatriques sur la schizophrénie apportées aux États-Unis grâce à l’opération Paperclip.

* (Ahriman, esprit destructeur ou tourmenteur, ‘seigneur’ du mal et des ténèbres. Les premiers kabbalistes étaient connus dans le monde antique sous le nom de «mages», et ils n’étaient pas les héritiers de Zoroastre, prophète de la religion perse du zoroastrisme (comme quelques-uns l’ont exprimé). On pense que le zoroastrisme était à l’origine monothéiste, mais qu’il a ensuite été modifié par ses prêtres, les mages. Alors que la plupart des religions postulent l’existence d’un principe mauvais inférieur au bon Dieu, le zoroastrisme est devenu une croyance dualiste où le mal est élevé au rang de dieu, égal mais opposé au bien, tous deux existant éternellement et mutuellement en guerre. L’un est Ahura Mazda, le Dieu, seigneur de la bonté et de la lumière, l’autre est Ahriman. … Au sixième siècle avant JC, la période pendant laquelle le culte hérétique de la Magie s’est développé à Babylone, était la même période et la même ville où les Juifs y étaient détenus en exil et ont développé la Kabbale. (..) Comprendre le culte des anciens mages chaldéens de Babylone, les prétendus prêtres du zoroastrisme, est essentiel pour comprendre le développement des cultes et des philosophies de l’ère hellénistique, et par conséquent, l’histoire ultérieure de l’occultisme occidental, y compris la franc-maçonnerie et finalement le mouvement New Age. (Source: Mages chaldéens)

Neilly Free Mind

Michel Chossudovsky a écrit en 2016, ce qui suit:

Le public américain n’est pas au courant des liens de la famille Bush avec l’Allemagne nazie parce que les dossiers historiques ont été soigneusement dissimulés par les médias traditionnels.” (cf : Liens de la famille Bush avec l’Allemagne nazie: «Une célèbre famille américaine» a fait fortune grâce aux nazis)

Le contrôle de l’esprit est et s’utilise aussi dans le domaine de la musique entre autres. (cf: Le Satanisme et la CIA …)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *