Des loups déguisés en moutons Pouvoir ... Réseaux macabres

Le petit livreur de journaux d’IOWA devient le reporter de LA MAISON BLANCHE?

Partie 1
Pendant deux ans, Jeff Gannon faisait parti de l’équipe de presse de la Maison Blanche. Au début de 2005, il a été découvert que cette personne gérait un site Web hardcore axé sur l’homosexualité, dans lequel il s’exhibait nu.
Des blogueurs et des enquêteurs sur Internet avaient remarqué certains aspects frappants sur cette personne, lors de certaines conférences de presse, et ils ont commencé à l’étudier.

Des faits étranges et surprenants ont commencé à apparaître. 

Ils ont découvert son nom “légal” qui était en fait James Guckert, et qu’il était un prostitué de luxe dans la région de Washington DC (facturant 200 $ de l’heure pour ses services “discrets”).

Source: Jeff Gannon is Back, Big Time

Pour certain qui ont suivi cette affaire, cela a dû être une véritable révélation de découvrir le comportement des grands médias et la façon dont ils ont traité cette histoire. Si vous n’êtes toujours pas sûre du caractère tout à fait “truquée” des médias corporatifs privés… Alors étudiez la à travers la Saga de Jeff Gannon… et préparez vous à être choqués.

 
En l’espèce, pensez aux implications: 

un prostitué “gay” s’était faufilé dans les couloirs de la Maison Blanche (occupé par le Président un “conservateur républicain”) pendant deux années entières. 

Cette information … n’aurait-elle pas était une opportunité en or pour les “médias libéraux”?  

Mais ils se turent tous. L’histoire a été étouffée, même s’il y avait des tonnes de faits croustillants qui auraient pu attirer en masse des journalistes.

 
De toute évidence, Gannon n’était pas un véritable “journaliste”. Il avait juste payé la modique somme de cinquante dollars pour assister à un séminaire de deux jours sur le journalisme. Immédiatement après, il a obtenu des accréditations de presse, par des agents du Parti républicain, et ils lui ont assigné une place dans la Maison Blanche avec une équipe de presse très convoitée.
En théorie, comme un “journaliste” / une plante républicaine dont son rôle était de lancer des questions “douces” au Président et au secrétaire de presse. Et,  c’est ce qui a attiré les regards sur Gannon.
 
 
Sous la pression, les Services Secrets fournissent les livres de bord des visiteurs. Il est inscrit que Gannon a fait des visites à la Maison Blanche avant même d’avoir obtenu son statut factice. Et les journaux de bords de la Maison Blanche montraient qu’il avait passé plusieurs jours et des heures sur les lieux où il n’y avait pas de conférences de presse en cours.
Comment et pourquoi l’équipe des Services Secrets ont permis à James Guckert d’utiliser l’alias de “Gannon” pendant leur surveillance à la Maison Blanche? En temps normal, il n’y aurait pas eu de bonnes justifications à cet acte.
Tout américain optimiste pourrait penser que certains employés amateurs de la Maison Blanche sont impliqués dans des manigances inappropriées. Mais cette théorie est problématique, tout du moins: cette faute des Services Secrets et “après des heures” de visites répétitives, suggèrent-elle une autorisation par des hauts placés?
 
La fausse impression que l’on peut obtenir à travers un large échantillon de grands médias populaires était que Gannon serait un simple “espion républicain / un farceur” et que… “oh, de toute façon… il semble y avoir quelques photos douteuses sur Internet de lui dans ses sous-vêtements… ou des idées de ce genre”.
 
Il se trouve qu’il portait, beaucoup moins que “ses sous-vêtements” dans ces photos postées sur ses sites XXX de prostitution.
Les médias grands publics ont peut-être besoin d’embaucher de meilleurs chercheurs sur le net.
 
Les premiers qui avaient établi leur crédibilité et leur compétence en creusant sur cette affaire (aucune reconnaissance par les médias dominants) avaient suggéré dès lors qu’ils avaient des informations sur les clients sexuels de Jeff Gannon, incluant des personnes à l’intérieur de la Maison Blanche et dans les cercles du pouvoir républicain. Finalement, les rapports ont commencé à circuler que le Président lui-même était impliqué.
 
Nous devons tenir compte de cette idée désagréable.

Jeff Gannon & George W. Bush
Ayez à l’esprit ces faits:

1) Les précédents récits nauséabonds dégagés par le scandale de l’affaire Franklin… (cf:chapitre VII)

 


2) L’étrange “homosexualité refoulée”, phénomène chez la plupart des élites du Bohemian Grove…

Quelques clichés du Bohemian Grove
Étranges festivités?


3) Le “tel père, tel fils”, a fait observer l’agent du FBI Darlene Novinger, à l’égard des drogues illicites et des “prostituées”. Cf: L’HISTOIRE D’HORREUR DARLENE NOVINGER

“Darlene Novinger … a découvert lors d’une enquête du FBI que George Bush et deux de ses fils avaient utilisé des drogues et des prostituées dans un hôtel de la Floride alors que Bush était vice-président.

Lorsqu’elle a rapporté ses découvertes à ses superviseurs du FBI, ils l’ont mis en garde de ne pas révéler ce qu’elle avait trouvé. Novinger était chargée d’infiltrer des opérations de trafic de drogue en Amérique du Sud et aux États-Unis.

Elle a été contrainte de quitter son poste au FBI, son mari a été battu à mort. Et seulement quatre heures après (Juillet 1993) son apparition dans une émission de télévision, pour expliquer ses conclusions (après avoir été avertie de ne pas apparaître), son père est mort mystérieusement.”

 
Il doit également être souligné que ce n’est pas le premier rapport qui fait référence à la prétendue conduite homosexuelle de George W. Bush… Il y a beaucoup d’anecdotes relatives à ce sujet, qui remontent à ses années de collège et qui ont donné lieu à des interviews à des médias obscurs. Lien, lien (Bush bisexualité affirmée).

Cependant, étant donné le contexte, avec les preuves sur le 11 septembre 2001, les preuves concernant Bohemian Grove, les preuves du scandale Franklin, les perversités de Skull and Bones, les affichages répétées de signes et symboles occultes… Ne devrions-nous pas commencer à supposer que nous sommes dans de certaines circonstances en danger, et que notre nation est peut-être entre les mains de mauvaises personnes? 

“Sauter aux conclusions” dans une impasse
Certaines personnes pourraient réagir avec: “Oh, je ne peux pas me faire une conclusion dure et rapide à propos de certaines de ces choses.” 

OK, voici une analogie: 

Si trois grands gars à mauvaises mines marchaient allègrement vers vous dans une ruelle sombre… Combien de temps mettriez-vous pour envisager une stratégie pour contrer ce danger qui arrive sur votre chemin? Souhaiteriez-vous attendre jusqu’à ce qu’ils soient à trois mètres de distance? À 1 mètre? À 10 cm? Quand?

 
Peut-on connaître absolument et confirmer tous les “les moindres détails” en ce qui concerne l’histoire de Jeff Gannon?  Non, nous ne pouvons pas. Mais ces rapports contextuels ont certainement été soutenus et corroborés:
Certains des patrons présumés de Gannon comprennent (pour ne nommer que quelques-uns):

Ken Mehlman, président du comité républicain;

Steve McClellan, le secrétaire de presse de la Maison Blanche, qui avait déjà été repéré dans les bars gays, selon rawstory.com);

– Karl Rove, conseiller du président. Le scandale de karl Rove connu dans les cercles gays comme miss piggy.

“Gannongate” à Johnny Gosch

Gannon a été destitué de la Maison Blanche et a démissionné de Talon News le 8 février. “Gannongate” est rapidement devenu le scandale présidentiel, bien que l’histoire ait disparu du point de vue du public alors que les politiciens et les médias se sont tournés avec empressement vers des questions aussi urgentes que les stéroïdes dans le baseball et la situation de Terri Schiavo.

L’affaire prendra une tournure plus inquiétante.

Ted Gunderson, un agent du FBI à la retraite qui travaille sur l’affaire Gosch depuis plus d’une décennie, a déclaré: 

“Je suis convaincu à 99% qu’il est Johnny Gosch”, … “La seule façon dont je serai sûr à 100%, c’est s’il y avait un test ADN ou s’il l’admettait.”

Il fonde son opinion sur une source confidentielle auprès de laquelle il prétend avoir un témoignage sur vidéo lui permettant d’identifier Gannon comme étant Gosch (John David Gosch ou Johnny Gosch). CF: Johnny Gosch, Jeff Gannon, Hunter Thompson et le dévoilement d’une histoire troublante.

Johnny Gosch était parmi les premières personnes disparues à être présentée sur un carton de lait

Le 5 septembre 1982, Johnny Gosch, un livreur de 12 ans, se leva avant le lever du soleil et alla livrer le Sunday Des Moines Register aux habitants de la banlieue de West Des Moines, en Iowa.
 

L’instinct d’une mère

Noreen la mère de Johnny Gosch affirme que Johnny lui a rendu visite à son appartement de West Des Moines en 1997, mais lui a dit qu’il ne pouvait pas sortir de sa cachette car sa vie et la sienne seraient gravement menacées.

Malgré des millions de mots consacrés au sujet sur le Web et des enquêtes menées par des centaines de détectives sur Internet, Gannon n’a pas reconnu la spéculation.

Malgré cela, certains disent que Gannon fournit des indices sur sa véritable identité sur sa page Web (www.jeffgannon.com), qui est toujours active.

Jim Rothstein, un détective de police à la retraite de New York qui a passé plus de 35 ans en service, en grande partie pour enquêter sur l’esclavage des enfants, les réseaux pédophiles. Il reconnaît que Gannon est en réalité Johnny Gosch.

“Pour moi, Gannon ressemble à Johnny”, dit Rothstein. “Tout correspond juste – le profil, le M.O., tout.”

Rothstein a été impliqué en tant que détective privé dans l’affaire Gosch … et dit qu’il s’efforce d’obtenir la preuve finale nécessaire pour déterminer la véritable identité de Gannon.

“Nous travaillons pour lui donner un coup de pouce et faire analyser un échantillon d’ADN”, dit-il. “Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi personne ne sait où il était (Gannon) pendant 10 ans.” Cf: Johnny Gosch, Jeff Gannon, Hunter Thompson et le dévoilement d’une histoire troublante.

?
  • LE NOMBRE DE VICTIMES DE GEORGE BUSH?… —> Objet d’un prochain article: ICI
Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d’un article de l’espace:
WOLVES IN SHEEP’S CLOTHING ” (Des loups déguisés en moutons) et d’autres sources ajoutées.

 



Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Blaise a dit :

    Bon article mais je send comme un ton homophobe ai je raison ?

    1. Hidden Luciferians a dit :

      @Blaise
      Dénoncer la pédo-prostitution est synonyme d’homophobie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *