Partie 6

[2011 Mises à jour 2022]

De nombreux rapports rapportent des explosions du WTC7 ont mené à l’effondrement et qu’il y a eu des explosions pendant l’effondrement.

Pourtant, il est troublant que ce dernier rapport du NIST [National Institute of Standards and Technology] du 21 août 2008 a ignoré tous ces témoignages.

Et, c’est un euphémisme.

Craig Bartmer est un officier de New York et un premier intervenant et secouriste le 11 septembre.

Il est devenu invalide de maladie respiratoire causée par l’inhalation de poussières toxiques.

Il a déclareré:

‘Je me trouvais tout près du Building 7 [186 mètres de haut, 47 étages, et pas heurté par un avion] lorsqu’il s’effondra. Ça ne ressemblait pas seulement à un bâtiment qui s’écroule pendant que je m’en éloignais. I

l y a pas mal de témoignages qui évoquent des explosions.

Comment un bâtiment peut-il s’effondrer de la sorte – et beaucoup de gars disent la même chose ? Pourquoi avoir peur d’en parler ? [..­]’

Kevin McPadden est un ex-médecin et spécialiste des opérations de secours un des premiers intervenants. Il est un témoin oculaire de l’effondrement du WTC7.

Il a passé les 4 jours suivant à chercher des survivants dans les décombres et les bâtiments voisins.

McPadden a déclaré:

le représentant de la Croix Rouge… dit- “vous devez rester derrière cette ligne… qu’ils vont descendre un immeuble […­].

Il avait dans sa main la radio qui transmettait ce qui ressemblait à un décompte […]

Et dans les dernières secondes il a levé la main et on a entendu ‘3 – 2 – 1’.

Et, il s’est mis à nous dire: ‘Sauvez votre peau ! Courez ! Sauvez votre peau ! Courez !’

[- Plus de 200 Survivants et Proches des victimes remettent en cause le rapport de la Commission sur le 11 septembre.]

Il est possible de l’entendre sur cette vidéo, où il déclare:

Et, il y a eu encore 2 ou 3 secondes avant d’entendre les explosions.

Boum ! C’était un son très caractéristique, […].

On sentait comme un grondement dans la terre, […].

Pour moi, c’était une explosion

Kevin McPadden – WTC 7 DEMOLITION COUNTDOWN WITNESS

Probablement l’un des témoignages des plus dramatiques [le jour même] est venu de Barry Jennings.

le 11 septembre 2001, Jennings était le directeur adjoint du département de Gestion d’urgence du service de l’urbanisme de la ville de New York. 

Jennings et Michael Hess, un membre du Conseil Municipal de New York et un partenaire créateur et Senior directeur du Management de la Société Giuliani Partners LLC (qui, soit dit en passant, a donné une seule, ‘histoire officielle’, superficielle confirmant l’interview. Après le décès de Jennings, Hess changera sa première version) ont été pris au piège dans le WTC7 pendant des heures.

Et, ils témoignent avoir entendu d’innombrables explosions.

‘En arrivant sur les lieux de travail, nous avons remarqué que tout le monde était parti. J’ai vu des cafés sur les bureaux encore fumant, et des sandwiches à moitié mangés …

“Quand je suis arrivé au 6ème étage, le palier sur lequel nous nous tenions avait cédé, il y avait eu une explosion et le palier avait cédé, je me suis retrouvé là, suspendu en l’air. J’ai dû regrimper …

Je suis resté coincé là des heures. J’y étais encore coincé quand les tours se sont effondrées. Pendant tout ce temps, j’entendais toutes sortes d’explosions …’

Jennings a poursuivi en décrivant avoir enjamber des cadavres au moment où les pompiers l’évacuaient hors du bâtiment.

Les rapports officiels affirment qu’il n’y a pas eu de décès au WTC7.

De manière troublante, ce rapport récent (août 2008) du NIST met apparemment des mots dans la bouche de Jennings en affirmant qu’il n’avait rapporté que deux explosions, qui est un mensonge évident.

Et, le fait, que Hess soit totalement silencieux est une indication préoccupante.

[- Un autre témoignage de Jennings: Barry Jennings WTC 7 (Explosions) Interview – building 7 / Michael Hess interviewé sur le 11/9 – Les preuves que le NIST a menti]

Traduction ou résumés d’un extrait de WOLVES IN SHEEP’S CLOTHING

Suite: LES DEUX TOURS

Sommaire


Le récit d’un témoin oculaire récemment découvert met le NIST dans une situation inconfortable sur les explosions du WTC 7. [24 mars 2021]

Pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.