Concernant les événements du 11 Septembre 2001, commençons par regarder de plus près le bâtiment sept (WTC7) du World Trade Center.

Le World Trade Center (WTC) était un complexe de sept bâtiments sur 16 acres.

Il a été lancé par une association du Lower Manhattan, créée et présidée par David Rockefeller; lequel a eu l’idée de construire le Centre avec le fort soutien du gouverneur de New York de l’époque, son frère, Nelson Rockefeller. [….]

L’immeuble 7 de 47 étages serait l’un des cent plus grands en Amérique et il s’est effondré de manière identique aux deux plus hautes tours de 110 étages.

Le bâtiment 7 a chuté environ 5 ou 6 heures après les deux tours et d’une manière identique.

(Les autres bâtiments autour ne se sont pas effondrés, mais un certain nombre d’entre eux ont subi des dommages importants.) 

Partie 4

Premièrement, aucun avion ne s’est écrasé sur le WTC7.

Deuxièmement, aucun carburant ne s’est répandu à l’intérieur du bâtiment.

Le carburant est censé faire partie de l’explication pour l’effondrement des deux tours (mais il y a aussi des critiques sur cette idée folle et erronée.)

Troisièmement, quand le bâtiment s’est effondré, il l’a fait directement sur ses propres fondations et en seulement une fraction de seconde.

Ce qui est de courte vitesse pour une ‘chute libre’.

A présent, vous commencerez peut-être à soupçonner quelque chose.

Si vous vous demandez ce que signifie ce ‘caca fouillit’, tout comme ces centaines de chercheurs et d’experts, c’est là que nous entrons dans le vif du sujet.

Il n’y avait absolument aucune raison ou cause ‘connue’ pour l’effondrement de ce bâtiment.  

Un rapport préliminaire sur le WTC7 a été rendu, dans lequel ils reconnaissent n’avoir aucune explication adéquate concernant l’effondrement de l’immeuble.

Ils lancent quelques idées à demi-mot, qu’il peut y avoir eu une explosion localisée d’un générateur d’énergie au cinquième étage et, que quelques débris de la tour voisine nord pourraient avoir frappé le WTC7.

Mais rien de tout cela est stipulé, même dans les explications les plus approfondies sur le ‘comment’ et ‘pourquoi’ le WTC7 s’est effondré en ‘chute libre’ avec précision, en emportant toute la structure d’acier avec ses 47 étages.

Une structure qui possédait la force redondante de 600-800%.

Voyons de plus près l’effondrement du WTC7.

Sept longues années (maintenant 9 années) après les faits, les fonctionnaires du gouvernement n’ont toujours pas donné une explication sur la façon dont ce bâtiment aurait pu s’effondrer de façon identique à une démolition contrôlée.

Ils n’expliquent pas non plus le rejet de l’hypothèse que cet effondrement est dû à une démolition contrôlée.

Ce qui est en outre suspect, c’est qu’ils étaient disposés à envisager toute sorte d’idée ou de théories sur la façon dont le bâtiment 7 s’est effondré, SAUF celle de la démolition contrôlée; et, même si des centaines d’experts en ingénierie et d’architecture ont avancé cet argument.

Hmm … Pourquoi donc, je me demande?

Finalement en août 2008, ils ont fournit un prétendu ‘rapport final’, dans lequel ils ont supprimé tous leurs arguments initiaux.

(Les arguments qu’ils ont présentés très ‘autoritairement’ dans les médias pendant toutes ces années).

Ensuite, ils ont proposé une série de scénarios complètement fabriquée afin de ‘re-expliquer’ l’effondrement.

C’est juste incroyablement absurde.

Kevin Ryan, l’un des principaux révisionnistes du 911, fournit une bonne analyses sur ce rapport, en démontrant clairement leurs absurdités.

Par ailleurs, au début, lors de la diffusion en direct de l’effondrement du WTC7, j’ai eu cette idée que la cause de cet effondrement fait suite à des dégâts considérables infligés à la base de la structure.

J’ai supposé que lorsque les tours jumelles se sont effondrées, une énorme vague de débris a glissé sur le sol et elle a frappé la base structurale du WTC7.

Puis, j’ai supposé qu’il a vacillé quelques heures avant de tomber.

Mais rien de tel ne s’est passé.

Notez que le WTC6 se dresse carrément devant le WTC7, protégeant complètement la base du WTC 7 du WTC1.

(WTC1 – Une des tours jumelles – Twin Towers)

Le plus étrange, c’est que même le WTC6 ne s’est pas effondré [il a eu moins de dégâts].

Il y a encore moins de raison pour que le WTC7 le fasse! 

En effet, si vous regardez cette carte, s’il vous plaît notez que les quatre bâtiments les plus proches des deux tours (WTC3, WTC4, WTC5 ET WTC6), même s’ils ont été lourdement endommagés, ne se sont pas effondrés.

Mais le WTC7, relativement plus éloigné, est tombé comme un rocher, directement dans sa propre empreinte.

Où, quand et comment le WTC7 a-t-il été exposé à quoi que ce soit ressemblant à des dommages catastrophiques et cataclysmiques?

Tout simplement, il n’y a pas d’explication terrestre à l’effondrement de ce bâtiment.

La seule explication serait le placement avec précision et chronométré d’explosifs.

Et, si c’était une démolition contrôlée, les implications sont horribles et criminelles.

Ironiquement, la source la plus importante de la preuve est le SIMPLE BON SENS.

Faites des recherches sur les aspects architecturaux et d’ingénierie des gratte-ciels à structure d’acier, comme je l’ai fait.

Et, vous en déduirez  par simple bon sens ce qui suit: 

(Comme je me rends compte maintenant avec le recul.)

Une structure d’acier (de 47 étages) d’un bâtiment ne s’effondre pas à la VITESSE DE LA CHUTE LIBRE, en UNE PILE et sans aucune cause apparente.

Il est IMPOSSIBLE que ce bâtiment s’effondre avec précision, de cette MANIÈRE EN LIGNE DROITE, DIRECTEMENT sur SA propre empreinte et PAR ACCIDENT.

Bâtiment 7 – World Trade Center
Chute libre du WTC 7 ..’

Lorsque des professionnelles de démolition s’occupent d’une structure de ce genre, ils exigent que toutes les appuis essentiels soutenant l’édifice soient supprimés avec un minutage précis et en parfaite simultanéité.

Je défie quiconque de se tenir à côté d’un gratte-ciel de 47 étages et de faire croire que tous les supports indispensables de cet énorme édifice pourraient tous tomber en panne, au même moment, à la suite d’un accident chaotique et par pur hasard.

Vous devriez plutôt croire à la fée des dents.

Ou croyez plutôt que les singes peuvent taper des dictionnaires par accident.

Dans l’histoire des gratte-ciel à structure d’acier, il n’y a jamais eu d’effondrement résultant d’un incendie, et encore moins un effondrement ACCIDENTEL en ligne droite du type d’une démolition.

Le 11 septembre, il y en a eu apparemment TROIS.

Même si un bâtiment de ce type devait subir d’énormes dégâts cataclysmiques à la base de sa structure (par une gigantesque explosion similaire à celle d’Oklahoma City, par exemple), il y aurait eu quand même un résultat bien différent à un effondrement de précision en ‘chute libre’.

On aurait pu voir au préalable, un avertissement, un signe ou une inclinaison, ou peut-être un effritement partiel du bâtiment.

De plus, si la structure perdait littéralement sa capacité à se tenir debout, on aurait vu un basculement ou un renversement chaotique.

Cependant, en l’espèce, la base de la structure du WTC7 à tout virait en bouillie (en débris) en un instant.

Le toit a atteint le sol en 6,5 secondes.

Le WTC7 s’est effondré en chute libre.

S’il vous plaît comprenez cette signification.

Les tremblements de terre, les feux dévastateurs ou même les missiles de croisière Tomahawk n’ont jamais produit une démolition contrôlée.

Rien, mais JAMAIS rien n’a reproduit une démolition contrôlée.

Voici, par exemple, quelques photos des bâtiments touchés par des gros tremblements de terre à Taiwan.

Bien que de puissants énormes tremblements de terre ont littéralement renversé ces bâtiments, il n’y a pas d’indication de pile de gravats.

Et, rien ne ressemble, même de loin à une démolition professionnelle.

Voici deux exemples de structures fortement endommagées par des bombes.

La photo montre un bâtiment en Irak qui a été touché par un missile de croisière.

Ci-dessous, une image qui montre les résultats des bombardements israéliens sur des bâtiments au Liban.

Des centaines de bâtiments ont été touchés par des ogives d’avions pendant la guerre en Irak, il arrive souvent que des pans entiers de bâtiments soient emportés, suivies de brasiers.

Aucun de ces bâtiments a connu un effondrement en chute libre dans un tas de décombres. 

Celles-ci sont la tour de 28 étages en feu à Shanghai (15 novembre 2010).

Image de www.tsr.ch radio suisse
Pratiquement toute la structure a brûlé.
Photo : La Presse canadienne / AP sur Radio canada

Cette tour d’habitation en feu pendant plusieurs heures à Shanghaï ne s’est pas écroulée au bout d’une heure; et, elle semble être toujours debout.

Les 2 tours et l’immeuble du 11 septembre n’ont pas résisté.

Pas de chance?

[Source de bellaciao.org/ ou Tour en feu à Shanghai … sur le leparisien.fr]

L’immeuble en feu de 28 étages à Shanghaï.

Suite: L’effondrement du WTC7 le 11 septembre 2001 expliqué par un démolisseur professionnel

Traduction ou résumés d’un extrait de WOLVES IN SHEEP’S CLOTHING

Informations et références ajoutées

Sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.