Partie 3

Une histoire de provocateurs sous ‘faux pavillon’ (faux drapeau)

Penser que le gouvernement ne s’engage pas dans des provocations sous faux drapeau est extrêmement irréaliste.

Énormément de gens (moi y compris) sont arrivés à des conclusions sur Pearl Harbor, par exemple, qu’ils étaient conscients que l’attaque se produirait.

Des recherches documentées confirment que c’est le cas, peu importe à quel point les médias grand public et les universités s’accrochent à la version ‘officielle’.

Avant le 7 Décembre 1941, les services d’espionnage américains ont depuis longtemps brisé les codes de communication japonaise; et, ils pouvaient régulièrement lire tous leurs communiqués.

Les hauts dirigeants des États-Unis étaient tout à fait conscients de l’attaque qui se préparait.

Lorsque on pense à ce sujet.

Quel était donc l’objectif des Japonais pour attaquer Pearl Harbor?

D’après des historiens américains, les revendications avancées que le Japon essayait de ‘conquérir‘ l’Amérique sont incontestablement illégitimes.

Cela devrait amener tous les américains à réfléchir et se demander:

Quel objectif desservait réellement cette guerre sanglante entre le Japon et les États-Unis?

Et, quelle était la vraie histoire derrière Pearl Harbor?

Étonnamment, il y a un certain nombre d’irréductibles américanistes qui ‘justifient’ irrationnellement que le gouvernement américain n’avait aucune connaissance préalable de l’attaque.

Mais le résultat est que quelqu’un dans le leadership américain aurait délibérément laissé 3000 jeunes soldats américains s’embarquer pour leur exécution à Pearl Harbor.

Et (ci-dessous), c’est un peu gênant, vous ne pensez pas?

Une prédiction exacte concernant une frappe japonaise contre Hawaï une semaine avant l’événement.

Nov 30, 1941 – “JAPAN MAY STRIKE OVER WEEKDEND” Hilo Tirbune Herald –

Le 7 décembre 1941, la marine et l’armée de l’air japonaises ont attaqué les unités de l’armée, de la marine et de l’armée de l’air des États-Unis à PEARL HARBOR, à HAWAII dans ce qu’on a appelé “UNE ATTAQUE SURPRISE”

Demandez-vous pourquoi vous n’avez jamais vu cette nouvelle dans les gros titres des journaux.

Près de soixante-dix ans après les faits, sommes-nous en train de découvrir que les informations d’un journaliste local d’un hebdomadaire à 45 $ dépassaient l’ensemble des renseignements du gouvernement américains?

Je ne pense pas que ce soit plausible le moins du monde.

C’est un bon exemple de la façon dont les principaux médias et historiens enterrent  régulièrement des faits gênants.

Y a-t-il la moindre mention dans les livres d’histoire sur cette prédiction réussie?

Et qui, à ce stade, ne sait pas encore que l’incident du Golfe du Tonkin a été fabriqué et utilisé par LBJ pour nous manipuler dans la guerre du Vietnam?

Lyndon Baines Johnson [LBJ], (27 août 1908 – 22 janvier 1973), était le trente-sixième président des États-Unis.

Vice-président de John F. Kennedy lorsque ce dernier est assassiné en cours de mandat, le 22 novembre 1963; et LBJ est devenu président en 1964.

Même un site Web pro-militaire et pro-guerre comme celui de l’Institut naval des États-Unis, dans un article intitulé The Secret Side of the Tonkin Gulf Incident, fait cette concession:

‘Aujourd’hui, il semble que cette … attaque n’a pas eu lieu et n’était que des rapports d’opérateurs de radar et de sonar nerveux, mais à l’époque, elle a été prise [c’est-à-dire utilisée] comme preuve que Hanoï augmentait les enchères contre les États-Unis.’

N’avons-nous pas compris à ce stade que les guerres sont une énorme source de revenus pour certaines entités?

Enfin, chaque personne devrait se poser la question (comme je l’ai fait à un moment donné):

À quoi la guerre du Vietnam a-t-elle servi en fin de compte?

Qui a profité de ce fiasco? Et ne devrions-nous pas examiner ce fait de plus près?

Ensuite, il y a l’opération Northwoods.

Non, vous n’allez pas entendre grand-chose à ce sujet sur 60 Minutes.

Mais vous allez apprendre, ‘selon des documents secrets et longtemps cachés obtenus pour Body of Secrets, que les chefs d’état-major interarmées ont rédigé et approuvés des plans pour participer au programme le plus corrompu jamais créé par le gouvernement américain.

Au nom de l’anticommunisme, ils ont proposé de lancer une guerre secrète et sanglante du terrorisme contre leur propre pays, afin d’inciter le public américain à soutenir une guerre absurde, qu’ils avaient l’intention de lancer contre Cuba.’

Certains pourraient argumenter que les principaux planificateurs de ces actions de trahison étaient des membres ‘légitimes’ et mis en place par le gouvernement, comme le secrétaire américain à la Défense, les chefs d’état-major interarmées, etc.

Comment peut-on alors se référer à de tels ‘éléments criminels’?

Les documents de Northwoods indiquent clairement que ces personnes se sont entendues pour proposer et planifier soigneusement une série de catastrophes.

Des atrocités sont énumérées, telles que des avions de combat américains abattant des avions de ligne américaine (ou semblent le faire), le naufrage de navires de la marine américaine, le meurtre en masse de réfugiés cubains en route vers l’Amérique par bateau, des attaques de tireurs d’élite qui tueraient un nombre illimité de citoyens américains, etc.

Les rapports se succèdent.

La planification de telles actions  était en soi une conduite criminelle.

Et, nous en tant que citoyens, nous devons, du moins, comprendre que cette ‘tyrannie’ peut provenir de l’intérieur aussi bien que de l’extérieur.

John F. Kennedy (libéral ou non) a finalement rejeté le plan Northwoods; et, son refus d’étendre la guerre du Vietnam l’a très vite rendu extrêmement impopulaire auprès de nombreuses personnes influentes du complexe militaro-industriel.

Par ailleurs, pourquoi le peuple américain n’a-t-il pratiquement rien dit sur l’opération Northwoods?

Pourquoi savons-nous tout sur le Watergate et Monica Lewinsky mais rien sur ce comportement de haute trahison?

Il devrait certainement avoir matière à réflexion, surtout pour ceux qui ont du mal à accepter l’idée des grosses dissimulations et des mensonges de la part des responsables gouvernementaux et des principaux médias grand public.

Il est intéressant de noter que les serments pour nos soldats américains incluent la déclaration ‘pour défendre … contre tous les ennemis, étrangers et nationaux []’.

Ces serments découlent directement des avertissements nombreux et pointus des Pères fondateurs concernant les dangers très réels de la tyrannie de l’intérieur.

Avec la publication par le Freedom of Information Act [Pour la liberté d’accès à l’information] rendant publique des documents Northwoods, les opérations sous faux drapeau du gouvernement américain sont une réalité connue et officielle.

(Ci-dessous, des exemples de documents de ‘Opération Northwoods’.)

Cliquez ICI et ICI pour de plus grandes images.

Quel est le côté positif du meurtre de masse?

Si vous avez du mal à croire que ce type de psychose existe aux plus hauts niveaux de la direction gouvernementale, réfléchissez à la citation suivante de septembre 2000.

Le projet néo-conservateur de réflexion pour un nouveau siècle américain a publié un rapport intitulé ‘Reconstruire les Défenses Américaines’ [Rebuilding America’s Defenses -RAD].

(Parmi ses membres se trouvaient Dick Cheney, Donald Rumsfeld, Jeb Bush et Paul Wolfowitz)

Voici l’une des déclarations dans ce rapport:

‘… le processus de transformation, même s’il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long, en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor .’

Examinez de près ce message ‘subliminal’.

Ils disent littéralement que le monde ne sera pas meilleur sans un nouveau Pearl Harbor.

Selon eux, un ‘nouveau Pearl Harbor’ profiterait littéralement au monde.

J’imagine comment ces gens pourraient paraphraser ce message:

‘Eh bien, nous n’apprécions pas vraiment un autre Pearl Harbor mais vous savez … parfois le monde peut bénéficier d’un meurtre de masse.

Excusez-moi?

Faisons preuve de discernement en l’espèce.

Toutes les expressions mélancoliques sur la mort de masse sont le reflet de la folie et de la psychopathie.

Plusieurs historiens pensent même que ce genre de folie est entré en jeu avec ceux qui savaient à l’avance que Pearl Harbor allait être attaqué, mais ils pensaient que le monde finirait par être ‘meilleur’ à cause de cela.

C’est là que réside la subtilité dangereuse de l’endoctrinement et de la propagande.

Nous sous-estimons régulièrement leurs pouvoirs.

Nous associons la ‘propagande’ à la maladresse et à des clichés vus dans les documentaires télévisés sur la propagande nazie qui a été utilisée sur le peuple allemand.

‘On se demande. Qui tomberait amoureux de ces histoires?’

Attendez une minute.

Regardez l’holocauste perpétré par Bill Clinton et Madeleine Albright par ‘Pétrole contre nourriture’ contre les enfants irakiens pendant la plupart des années 90.

C’est précisément ‘l’endoctrinement’ et la ‘propagande’ qui ont trompé des millions d’américains, habituellement décents, bienfaisants et courtois en approuvant pleinement les décès angoissant de 500 000 enfants irakiens.

Travaillant contre les meilleurs intérêts des États-UNIS?

Si vous ne parvenez toujours pas à croire qu’il y a des gens dans le leadership américain qui approuvent ou accueilleraient bien un ‘nouveau Pearl Harbor’, examinez cette récente citation intéressante de David Rockefeller, dans son livre ‘Mémoirs’ publié après le 11 septembre 2001. (Random House, 2002):

‘Certains croient que nous faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des États-Unis, me caractérisant moi et ma famille comme des ‘internationalistes’ conspirant avec d’autres, partout dans le Monde, pour construire une structure  unique mondiale, politique et économique — one world, si vous voulez.

Si c’est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être.’ 

Êtes-vous en train de vous moquez de moi?

Lui et ses associés sont fiers de travailler ‘contre les meilleurs intérêts des États-Unis’?

Il est temps pour les Américains de se réveiller à la réalité que beaucoup de nos dirigeants (comme Rockefeller l’admet ouvertement!) sont réellement en train de travailler contre l’Amérique, pas pour elle.

Traduction ou résumés extrait de WOLVES IN SHEEP’S CLOTHING

Plus références ou informations ajoutées

Suite: Le WTC7 (Bâtiment 7) effondrement identique à une démolition contrôlée?

Sommaire

(Il existe un film 9/11 Missing Links – Chaînons Manquants qui amènent d’autres preuves sur le sujet.)


Mises à jour

– Le document précédent d’octobre 2000 de la RAD soulignait l’intérêt aux armes biologiques par la cabale néoconservatrice (et à d’autres technologies de guerre de la prochaine génération) en déclarant:

‘Le combat s’opérera sous de nouveaux volets: dans l’espace, le cyberespace et peut-être le monde des microbes … des formes avancées de guerre biologique, lesquelles peuvent cibler des génotypes spécifiques pour transformer la guerre biologique du domaine de la terreur en un outil politiquement utile.’

[Le projet pour un nouveau siècle américain et l’ère des armes biologiques: 20 ans de terreur psychologique]

– Les preuves suivantes suggèrent qu’une attaque contre le Pentagone n’était pas du tout inattendue.

Des exercices militaires antérieurs au 11 septembre impliquant des avions volant vers le Pentagone

  • En 1999, le NORAD a mené des exercices de détournement d’avions au cours desquels des avions ont été lancés sur le Pentagone et le World Trade Center.
  • L’armée américaine a organisé un répétition d’exercice en réponse à un accident d’avion de ligne sur le Pentagone du 24 au 26 octobre 2000. Les intervenants d’urgence du Pentagone et du comté d’Arlington se sont réunis dans une salle de conférence du bureau du secrétaire à la Défense concernant un exercice faisant de nombreuse victimes. Cet exercice impliquait un avion de ligne commercial s’écrasant sur le Pentagone et tuant 341 personnes.
  • Le personnel médical du ministère de la Défense s’est entraîné pour le scénario d’un ‘missile guidé sous la forme d’un avion de ligne 757 détourné’ volant vers le Pentagone en mai 2001.

[- 11/09 : Les autorités savaient-elles à l’avance que le Pentagone serait attaqué?]

1 Comment

  1. avatar
    Anonyme says:

    Super article encore une fois..Merci DC..;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.