Article basé sur les recherches d’un musulman de UK (pseudo 10DHB) .

Analyse tirée du savoir en l’Islam.

Sous forme de métaphores,

exposant autrement et surtout l’esprit de l’Illogisme – l’Irrationalité.

Partie 1

L’arbre wahhabite

[Infos ajoutées / Mises à jour apportées]

L’arbre maudit

[Illustration en VO censurée / celle de pseudo 10DHB, in english ICI]

La graine

Les prémices

Iblis – Satan – Shaytan – Lucifer

Satan [Iblis – Shaytan] est une entité possédant aussi des connaissances, lui-même a été témoin de l’existence d’Allah (SWT).

[SWT – Abréviations chez les musulmans –» ‘Soubhanahou wa ta’ala’ se traduit par ‘Gloire à Lui, l’Exalté’ ]

Il a une connaissance des anges, et il est conscient de la création de l’homme.

Il est également conscient de la grandeur de Allah (SWT) et de sa force, ainsi que du supplice de l’Enfer.

Le mystère de l’illogisme d’Iblis et de tous ceux qui le suivent est leur penchant à s’opposer aux commandements du Créateur.

Ils deviennent ainsi des incroyants, en dépit de la déclaration de la connaissance de l’existence et de l’unicité d’Allah (SWT).

Avec de telles connaissances disponibles, Iblis aurait dû avoir une foi profonde.

Son degré de conscience aurait du l’amener à être éternellement obéissant et respectueux envers Allah (SWT).

Le mystère de l’irrationalité de Iblis ne s’arrête pas là.

Iblis était un wahhabi?

IIblis croyait en Allah (SWT) seul et a voulu montrer seulement du respect à Allah (SWT) [ au Créateur].

Iblis était appelé kaffir (mécréant) par Allah (SWT) parce qu’il refusait de témoigner du respect au Messager d’Allah (SWT), le Prophète Adam (saws).

[sawsSalah laala wa’li wa salam signifiant que ‘les prières (bénédictions) et la paix de Dieu soient avec lui’).

‘Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis (4) qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles.’

[Sourate Al-Baqarah, verset 34]

Et:

Quand ton Seigneur dit aux Anges: ‘Je vais créer d’argile un être humain. (71)
Quand Je l’aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés.’ (72)
Alors tous les Anges se prosternèrent, (73) à l’exception d’Iblîs qui s’enfla d’orgueil et fut du nombre des infidèles. (74)
(Allah) lui dit: ‘Ô Iblîs, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains? T’enfles-tu d’orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés?’ (75)
«’Je suis meilleur que lui, dit [Iblîs,] Tu m’as créé de feu et tu l’as créé d’argile.’ (76)
(Allah) dit: ‘Sors d’ici, te voilà banni; (77) et sur toi sera ma malédiction jusqu’au jour de la Rétribution.’ (78)
‘Seigneur, dit [Iblîs], donne-moi donc un délai, jusqu’au jour où ils seront ressuscités.’ (79) (Allah) dit: ‘Tu es de ceux à qui un délai est accordé, (80) jusqu’au jour de l’Instant bien Connu.’ (81)
‘Par Ta puissance! dit [Satan].

Je les séduirai assurément tous, (82) sauf Tes serviteurs élus parmi eux.’ (83)
(Allah) dit: ‘En vérité, et c’est la vérité que je dis, (84)
J’emplirai certainement l’Enfer de toi et de tous ceux d’entre eux qui te suivront.’ (85)

[Sourate Saad – verset de 71 à 85]

Les Anges se prosternèrent et tous se prosternèrent à l’exception d’Iblis, il était méprisant et devint l’un des mécréants (kaffir).

Esprit en feu ..
Conscient de la Création – Opposition aux préceptes –
Émotions irraisonnée?
Déclaration de sa propre supériorité – Contrôle limité – Illusion –
Dénégation – Néant – Esprit torturé – Annihilé [réduit à rien] –
IllogismeIrrationalité
Perdition –
Alimenter l’Illusion – Capturer les esprits – Séductions
Soumission à l’Illusion

Le Shaytan est venu sous la forme d’un cheikh [savant] Najdi / wahhabite?

Cheikh Najdi

Ibn Kathir écrit:
“Lorsque les kuffar [incroyants, ingrats] de Macqua ont eu une réunion sur le Prophète.”

Un vieil homme est venu en disant:  

“Je suis un Najdi; [dans] tout ce que vous voulez savoir, je vous serai utile.”

[Séductions]
 
Ce savant najdia ensuite donné son point de vue contre le
Prophète tout au long de la réunion”

[Capturer les esprits]

[Ref: Ta’rikh Ibn Kathir, Tome 4] Ici

Peuple de Noé (Nuh)

Ibn Abbas a rapporté que le Prophète Muhammad (saws) a dit:

‘La période entre Adam et Noé était de dix siècles.’

[Sahih Bukhari]

Noé est né 1056 années après la création d’Adam.

Satan a inspiré le peuple de Noé (saws) pour adorer les idoles.

Le premier à être adoré en dehors d’Allah (SWT) a été Waddan une idole qu’ils ont appelé Thus.

Noé (saws) a continué d’appeler son peuple à croire en Allah (SWT) pendant neuf cent cinquante ans.

Et en effet, Nous avons envoyé Noé vers son peuple.

Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années.

Puis le déluge les emporta alors qu’ils étaient injustes.’

[Sourate 29 Al Ankabout, verset 14]

Quant aux chefs, ils regardaient avec froideur et méfiance l’avertissement.

Ils croyaient qu’ils seraient mieux si les choses restées comme ils étaient.

Par conséquent, ils ont commencé leur guerre des mots contre Noé.

D’abord, ils ont accusé Noé de n’être qu’un homme comme eux-mêmes.

Les notables de son peuple qui avaient mécru, dirent alors:

‘Nous ne voyons en toi qu’un homme comme nous; (11: 27 Coran)

Noé (as) comme son peuple (as) se noyant dans les illusions?

et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous.

Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs.’ (27)

[sourate 11, Hud, verset de 27]

Tout comme le peuple de Noé … Les wahhabites disent:

‘Prophète (saws) était normal, comme tout le monde.’

Il est irrespectueux et dégradant d’appeler le Prophète Mohammed (saws) de n’être qu’un homme comme nous.

Les Wahhabites présentent ce verset ci-dessous pour suggérer qu’il est un homme comme nous:

Dis:
‘Je ne suis qu’un homme «Bashar» comme vous.

Il m’a été révélé (wahi) que votre Dieu est un Dieu unique.’

(Sourate 41, Fussilat verset 6)

La première personne à se concentrer sur les prophètes comme étant «Bashar» était le Shaytan (Satan) lui-même.

(Plus de références dans le Coran).

Remarque – Ce mot «Bashar» (homme comme nous) et «Missal» (ressemblance), comment ils sont compris du point de vu du Coran.

Allah (SWT) dans le Coran mentionne et qualifie de kuffar (mécréants) ceux qui disent aux prophètes, que vous êtes un homme comme nous dans le but de nier les prophéties.

Pour ne citer qu’un des versets:

Les notables de son peuple qui avaient mécru et traité de mensonge la rencontre de l’au-delà, et auxquels Nous avions accordé le luxe dans la vie présente, dirent:

‘Celui-ci n’est qu’un être humain comme vous, mangeant de ce que vous mangez, et buvant de ce que vous buvez.

[Sourate 23 Al mumenoon, verset 33]

Namrood (Nimrod) et ses partisans dit à Ibrahim [Abraham] que tu es un homme (bashar) comme (missel) nous. (11:27 – Hud)

Le pharaon et ses partisans dit à Mousa (as) [Moïse] que tu es un homme (bashar) comme (missel) nous. (26:186 – Al shuara)

Abou Jahal et les Wahhabiyah [wahhabites] disent à Mohammed (saws): tu es un homme (bashar) comme nous (missal).

Allah (SWT) dans les versets ne loue pas Nimrood (Nimrud ou Nimrod, ..), le pharaon et Abou Jahal mais condamne plutôt leurs croyances [‘aquida].

Aussi le Prophète Mohammad (saws) a dit dans ce verset:

‘Je suis un être humain.

Ce qui signifie:

‘je ne suis pas associable moi même avec Allah.

Et aussi … ‘Je suis un homme (Bachar) comme vous

Abdullah b. ‘Amr (ra) a rapporté:

“Il (le Prophète) a dit: ‘c’est ainsi, mais je ne suis pas comme n’importe qui parmi vous.

[Book 4, Prayer: Hadith 1600, Sahih Muslim]

Dans le coran.:

‘Si vous obéissez à un homme comme vous, vous serez alors perdants.

[Sourate 23 Al Mumenoon, verset 34]

[Il y a encore plus d’explications.]

Selon Ibn Asakir, il y a 1142 ans entre Noé (saws) et Abraham (saws) et 565 ans entre Abraham (saws) et Moïse (saws) .


Pharaon

Ramsès II

Les Wahhabites Disent que même le Pharaon savait que les prophètes enseignaient l’élévation [‘Uluww (‘ulou)] de Allah (SWT).

Et, pourtant le

Pharaon dit:

‘Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi.

Hāmān, allume-moi du feu sur l’argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu’au Dieu de Moïse.

Je pense plutôt qu’il est du nombre des menteurs.’

[Sourate 28, Al Qasas (Le récit), verset 38]

Et ainsi …

Pharaon dit:

‘Ô Hāmān, bâtis-moi une tour: peut-être atteindrai-je les voies, (36) les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moïse; mais je pense que celui-ci est menteur.’

Ainsi la mauvaise action de Pharaon lui parut enjolivée; et il fut détourné du droit chemin; et le stratagème de Pharaon n’est voué qu’à la destruction. (37)

Et celui qui avait cru dit:

‘Ô mon peuple, suivez-moi.

Je vous guiderai au sentier de la droiture.’ (38) [Ceux qui suivront Moïse (saws)]

[Sourate Ghabfir, Le Pardonneur, verset 36-38]

Est ce que Moïse a dit au Pharaon que Dieu était la haut?

Le pharaon enseignait où se trouver le Créateur?


Les Wahhabites revendiquent ce verset ci-dessous pour prouver que Moïse croyait que Allah (SWT) était placé dans le ciel:

Et Pharaon dit:

‘Ô Hāmān, bâtis-moi une tour: peut-être atteindrai-je les voies, (36) les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moussa; (…)’ (37)

Le pharaon répond à Moïse (saws) pour se moquer de son message.

Et, la suite du verset vient comme suit: ‘… mais je pense que celui-ci est menteur.’

Ainsi la mauvaise action de Pharaon lui parut enjolivée; et il fut détourné du droit chemin; et le stratagème de Pharaon n’est voué qu’à la destruction.’ (37)

Ceux qui ont suivi le pharaon ont disparu?
Sans nul doute leur gourou s’est détruit.

Et celui qui avait cru dit: ‘Ô mon peuple, suivez-moi. Je vous guiderai au sentier de la droiture.’ (38)

(Ceux qui ont suivi Moussa – Moïse (SWS) ont survécu.)

En l’espèce, il n’est pas besoin d’être un grand docteur en science de l’Islam pour comprendre que le pharaon se moquait de Moïse [Moussa] et rejetait l’existence du Créateur [Tout puissant, ..].

Ainsi en déviant les vrais sens des versets précédents, les wahhabites disent que cela prouve que Moïse croyait en Allah (SWT); puis, ils en déduisent que le prophète avait plaçait Allah (SWT) dans le ciel.

Les wahhabites ont un enseignement littéral, trompeur et moqueur.

Partie 2:

L’arbre wahhabite …. Les racines … La croissance …

Zaqqum
[zaqqoum ou zacoum]

Abou Jahl

Père de l’ignorance – Le tortionnaire de la Mecque

‘Barbarie’

Abu Jahl [était Amr ibn Hisham] a commencé à torturer les esclaves de la communauté.

Avant de sombrer dans la barbarie, il était connu sous le nom d’Abou Hakam (‘Père de la Sagesse’).

Il attacha, tortura publiquement et transperça de sa lance une de ses esclaves, Soumayyah bint Khayyat, devant son fils ; lequel était un des compagnons du prophète.

Bilal était un esclave africain.

Abu Jahl le fouettera toute la nuit jusqu’à ce qu’il soit épuisé.

Lorsque la chaleur atteignait son apogée, il allongeait Bilal sur le sable brûlant et il posait un rocher sur lui.

Bilal a été attaché à des chevaux de course et traîné.

La foi de Bilal ne sera pas ébranlée: il est connu par les appels de ‘Un Dieu, Un Dieu!’

Abu Bakr, un compagnon du prophète l’acheta (le prix avait gonflé) et le libéra.

Officiellement, Bilal deviendra celui qui fera l’appel à la prière.

La bataille De Badr Ramzan 17e (2 A.H.)

Moaz et Moawwaz sont considérés comme les héros de la bataille parce qu’ils ont tué Abou Jahl.

Puis, Ibn Mas’ud coupa sa tête et le Messager d’Allah [SWT] entendra des éloges:

“Allah est grand, la louange est à Allah, qui a rempli sa promesse, assistée Son serviteur et vaincu les confédérés seul.”

Ensuite, il partit voir le cadavre.

Il déclara en le voyant: “C’est le Pharaon de cette nation.”

La repousse

La re-croissance

Hurqus – Zul-Khawaisara

(‘Abdullah bin Dhil Khawaisira At-Tamimi )

Kharijisme – wahhabite

Le kharijisme remonte à l’époque du Prophète.

[Les indications relatives à ce sujet, le Hadith du Zuhair ibn Hurqus dans Bukhari et Muslim.]

Après la bataille de Hunayn, le Prophète, dans la distribution du butin, a donné une attention à un certain nombre de non-musulmans.

Il est rapporté dans Mishkat de Abu Saïd Khoudri (ra):

Une fois nous étions en présence et en compagnie du Saint Prophète (saws).

Il distribuait le butin lorsque la personne nommée Zul-Khawaisara, qui était de la tribu des Banu Tamim (proéminente tribu du Najd), s’est adressée au Saint Prophète (saws):

“Oh Mohammad soit juste!”

Le Prophète (saws) répliqua:

“Quel dommage que tu sois dans le doute.

Si je suis injuste alors qui sera juste, vous êtes un perdant et un échec.”

L’attitude de Zul-Khawaisara exaspèra Omar (ra) et il demanda au Prophète (saws) la permission de tuer Zul-Khawaisara.

Le Prophète (saws) dit:

“Laisse le, sa mort ne servirait à rien car il n’est Pas Seul, ils sont nombreux comme Lui.

Et si vous deviez comparer vos prières et vos jeunes aux LEURS, vous vous sentiriez honteux.

Ce sont les gens qui récitent le Coran mais il n’ira pas au-delà de leur gorge, avec toutes ces vertus apparentes, ils quitteront le giron du Deen (religion), tout comme la flèche quitte l’arc.”

[Miskhat Shareef, pp/535]

Dans un autre récit similaire le prophète ajoute:

De sa descendance viendra un groupe de gens, qui récitera le Coran mais il ne sera pas descendre en dessous de leur gorge, Ils vont quitter le Deen (religion) Comme une flèche Quitte l’arc.

Ils tueront les musulmans mais épargneront les idolâtres.

Si je devais me confronter à ces gens je devrais les abattre tout comme le peuple de ‘Aad fut détruit.”

[Miskhat Sharif, page 535]

Mouhammad ibn ‘Abd al-Wahhab père fondateur du wahhabisme était de la descendance de la tribu de Tamim [du Najd] et son culte fondera le système politique de l’Arabie Saoudite.

Après la bataille de Siffin ce Hurqus est élu comme l’un des chefs des Kharijites.

Les anthropomorphistes

Al-KaramiyyahMuhammad ibn Karram

[Né 190 AH / 806 apr. J.-C.) – décès 255 AH / 868 apr. J.-C.]

Ascète, prédicateur, narrateur de hadiths littéraliste et accusé de fabriquer des Hadith fonda la secte Karramiyya.

Schismatiques, anthropomorphisme et il a été rejeté pour ses abominations par la majorité des érudits sunnis.

Pour Ibn Karram ‘Dieu est fermement assis sur le trône et il est en personne sur le côté supérieur de celui-ci.

Il utilise le mot ‘corporelle de Dieu’ [un corporéaliste] (..)

Pour lui Dieu peut se déplacer, changer sa position et descendre. [..]

[Ibid, 92; al-Milal, 108-9; for a detailed discussion see S. Mukhtar, Ibid, 175f]

Mais, la théologie islamique est très claire sur la sauvegarde de la notion de l’unicité et de la transcendance de Dieu.

Puis, Ibn Karram a été soutenu par l’anthropomorphiste Ibn Taymiyya dans son livre ‘Sharh al-‘Aqida al-Asfahaniyya’ et le considérait sunni.

Les idées de Ibn Taymiyya ont d’abord été ravivées par l’agent britannique, Mohammed Abdul Wahhab, fondateur du wahhabisme.

Le wahhabisme est le culte fondamentaliste promu par l’Arabie Saoudite.

[Ibn Taymiyya et les racines occultes du terrorisme ‘islamique’].  

Al-Darimi

[Uthman Ibn Sa`îd al-Darimi al-Sajzi – Décès 280 AH]

Al-Darimi:

‘S’il le voulait, Il aurait pu se tenir sur un moustique et il se serait transporter grâce à Sa puissance et le privilège de Sa Seigneurie, sans parler du Trône sublime.’ 

[Extrait du livre al-Naqd `ala al-Jahmiyya de `Uthman Ibn Sa`id Al-Darimi (p.75)] 

Al-Darimi a dit que la personne qui se trouve en haut d’une montagne est plus proche d’Allah [SWT] que celui qui se trouve au bas d’une montagne.

Une croyance reprise et défendu ardemment par ibn taymiyya, l’imam de référence des salafistes.

Les chercheurs wahhabites et salafistes se sont consacrés aux idées émanant de l’anthropomorphisme d’Ibn Taymiyya.

Abu Hamid Ibn Marzouq donne les extraits suivants concernant al-Darimi al-Sajzi sur son livre al-Naqd `ala Bishr al-Marisi:

1. “Comment une personne peut être guidée vers le tawhid [la croyance en l’unité d’Allah] s’il ne sait pas où Allah al-Wahid [l’unique] est?” (P. 4)

2. ”Comme je l’ai dit, si Allah n’avait pas eu deux mains avec lesquelles Il a créé Adam, Il ne serait pas permis de dire ” Dans ta main est la bonne ” [3/26, en anglais ma’al de Pickthall], dans le noble coran (p. 29)

3. ”Le ta’wil [interprétation] des mots Rasulullah de ” Certes, il n’est pas borgne ” est que ” Allah a deux yeux. ” (P. 48) 

4. ”Allah est assis sur le kursi et il ne reste que quatre empans vides.” (p. 74 )

5. “Si Allah le voulait, Il aurait pu se tenir sur un moustique grâce à sa puissance et Rubûbiyyah [‘unicité dans la seigneurie], sans parler de l’Arche magnifique. ” (P. 85)

6. ”Nous n’acceptons pas l’affirmation selon laquelle maf’ulat [les choses créées] sont absolument des créations. [..]

[Traduit de Bara’a al-Ash`ariyyin Min `Aqa’id al-Mukhalifin (p. 34) dans l’édition turque. Source]

Abu ‘Abd Allah ibn Hamid (403 AH) Professeur de Qadi Abou Ya`la

Son disciple

Qadi Abou Ya’ la (458 AH) et Ibn al-Zaghuni (527 AH)

Ibn al-Zaghuni est un des maîtres d’Ibn al-Jawzi

Ibn al-Jawzi

[École al-Hanbali al-Ash`ari.]
 (Né en 509/510 AH – décès en 597 AH)

Ibn al-Jawzi a courageusement dénoncé l’anthropomorphisme de son école sur l’interprétation des attributs divins dans son ouvrage de référence:

Réfutation des insinuations de l’anthropomorphisme à propos de la transcendance des mains Divine‘ [Daff Shubah al-Tashbih bi Akuff al-tanzih.

Également connu sous le nom ‘Le Faucon ardent (en flamme) s’abat sur ​​les dissidents de l’école (hanbalite).’ ( al-Baz al-Ashhab al-Munqadd `ala Moukhalifi al-Madhhab )]

Ibn al-Jawzi a commencé par ces mots:

 “Ils ont tenu que les attributs de Allah étaient soumis à la compréhension et à la perception humaine.

Ils ont appris que Allah, l’Exalté soit-Il, a créé Adam à son image, sur lui bénédiction et la paix.

Sur cette base, ils ont reconnu pour Lui une image et une forme physique, attribuant une face à son essence, deux yeux, une bouche, des uvules, des molaires, et des lumières à Sa face qui représentent Sa splendeur majestueuse, deux mains, des doigts, une paume, un petit doigt [rosé], un pouce, une poitrine, une cuisse, deux tibias, et deux pieds.

[Ils sont même allés jusqu’à dire]

Nous n’avons pas entendu toutes les mentions de la tête.

Ils [alors] disaient:

“C’est possible pour Lui de toucher et d’être touché, et de mettre l’esclave près de Son être.”

L’un d’eux a dit:

“[…] Il respire.”

Puis ils calment le commun des mortel en disant.

“[Ces attributs] ne sont pas pris dans leur sens habituel.”

Ibn al-Jawzi précise:

[Dans son ouvrage, ‘Réfutation des insinuations de l’anthropomorphisme à propos de la transcendance des mains Divine’ – ‘Daff Shubah al-Tashbih bi Akuff al-tanzih ]

Ils ont appliqué des significations extérieures aux Noms et Attributs Divins.

Ainsi, ils donnent aux Attributs Divins des noms tout à fait innovants et inventés pour lesquels ils n’ont aucune preuve ni dans les textes transmis du Coran et de la Sunna ou de preuves rationnelles fondées sur la raison.

Ils ont accordé une attention ni aux textes qui éloignent du sens apparent vers les significations requises pour Allah, ni à l’annulation nécessaire du sens externe quand il attribue à Allah les signes distinctifs des créatures.

Imam connu Ahmad ibn Hanbal a dit sous le fouet de l’Inquisition:

Inquisition

‘Comment puis-je dire ce qui n’a jamais été dit?

‘Gardez-vous d’innover dans son madhhab [école] ce qui ne vient pas de lui’


Autrement vu / Autres / Mises à jour

Représentation anthropomorphique au biais de la fiction … ? La ‘Programmation Prédictive’ de la Science-Fiction et l’Émergence …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.