Les chiites attendent leur douzième imam, parfois désigné comme ‘Imam Mahdi’ ou ‘Qaem’.

[Ceux qui attendent le 12 ème imam sont surtout les ‘Rafidi’ ou les duodécimains.]
 
Les données indiquent que la personne que les chiites prendront pour leur douzième imam sera nul autre que l’Antéchrist; lequel est nommé le Dajjal chez les musulmans (les sunnis).

Le ‘Qaem’ ou l’Imam Mahdi des chiites statuera selon les lois de David et de la famille de David, selon les sources chiites de l’ouvrage Al-Kafi.
Il est est le plus fiable des quatre livres des ‘Hadith’ chiites.

[Al-Kafi est le livre de références en général des ‘Rafidi’.]

Voici des ‘Hadiths’ chiites provenant de la même section dans Al-Kafi [Rapporté par Al-Kulyani, Volume N°1, p.387-398].

1- Rapporté Ali ibn Ibrahim de son beau-père d’Ibn Abi Umair-de-Mansour al Fadhl de Aour-de Abi Ubaidah ayant déclaré:

«Lorsque le Qaem de la famille du Prophète apparaît, il se prononcera conformément à la règle de David et Salomon.»


2- Muhammad Ibn Yahya Muhammad Ahmad ibn Muhammad ibn Sanan-Abaan qui ont déclaré:

J’ai entendu Abou Abdallah [comme] en disant:

«Le monde ne va pas s’effacer à moins qu’une personne parmi nous apparaît, qui régnera selon la règle de la famille de David.»


3- Ahmad Ahmad ibn Muhammad ibn Hisham ibn Mahboob-Salim-Ammar comme Saabati qui ont déclaré:

J’ai demandé à Abou Abdallah [AS]:

«Sur quoi vous jugerez si vous formez les gouvernants.»

Il répondit:

«Par le pouvoir de Dieu et la primauté de David.
Et, si nous sommes confrontés à une situation que nous ne pouvons pas résoudre, Gabriel (Ruh al-Quds) le révélera à nous.»


4- Muhammad ibn Ahmad ibn Muhammad ibn Khalid Nazr Sowaïd-Yahya al-Halabi Oueiyn Imran ibn al-Hamdani Jaeed-Ali Ibn al-Hussein, [comme] a dit:

Je lui ai demandé par quelle loi vous jugerez?

Il a dit:

«par la règle de David, et s’il y a quelque chose que nous ignorons,
Gabriel (Ruh al-Quds) le révélera à nous.
»


5- Ahmad ibn Mahran [ra]-ibn Muhammad Ali-Ibn Hisham Mahboob-bin Salim-Ammar comme Saabati rapporté:

J’ai demandé à l’imam Abou Abdallah [AS]:

«Par quoi vous gouvernerez?»

Il répondit:

« Par la règle de Dieu , et par le règne de David.»

En outre, le 12ème Imam chia s’exprimera en hébreu.

Nous rapporte Ahmad ibn Muhammad ibn Saïd al Uqdah qui a dit:

nous a été rapporté que Ali ibn al-Hasan at-Taymali a dit: rapporté à nous d’al-Hassan et de Muhammad est le fils d’Ali Yusuf Ibnu, de Sa’daan Ibnu musulman, du rajaal, de al-Mufadhaal ibn Umar qui a dit:

Abou Abdallah [AS] dit:

‘Lorsque l’Imam Mahdi crie, il suppliera Dieu en hébreu.’

[Al-Ghaybaa d’une Numani, p.326]

Selon les chiites, les Juifs seront aussi les partisans de l’Imam Mahdi.

Sheikh al-mufid a signalé dans son Al-Irshaad d’al Mufadhaal Ibnu que l’Imam Abou Omar Abdullah [comme] a déclaré:

«Il apparaîtra ainsi avec l’Imam Mahdi, dans Kufa, 27 personnes de la tribu de Moïse, et sept du peuple de la caverne , et Yushegh ben Nun, et Sulaiman, Dujjana et Abou al-Ansari, et Miqdad, et Malik Usthur qui tous seront ses assistants (Imam Mahdi).»

[Al-Irshaad d’Al-mufid Al-Tusi p.402]

Selon un Hadith chia de Al-Kafi, l’imam caché Mahdi apprend d’un livre intitulé al-Jafr, qui contient les connaissances d’Israël.

Les Imams (as) sont restés silencieux pendant un moment puis ils ont dit:

«Avec nous, il y a Al-Jafr (le parchemin). »

Que savent-ils qu’est ce qu’Al-Jafr? J’ai alors demandé:

«Qu’est-ce que Al-Jafr (le parchemin ou un conteneur)?»

Les Imams (as) ont dit:

«Il s’agit d’un conteneur en peau qui contient les connaissances des prophètes
et les exécuteurs (testamentaires) de leurs volontés et les connaissances des
érudits (chercheurs) dans le passé par les Israélites.»

[al-Kafi, Hadith 635, ch.40, Vol. 1]

En résumé

Les élites chiites statueront selon le système de la famille de David et par un nouveau prétendu ‘Coran’.

Ce nouveau livre n’est donc pas dans les mains des musulmans qui suivent le Coran original et la sunna [ou sunnah – les préceptes du derniers des prophètes reconnus].

Cependant, on peut se demander, si les adeptes chiites ont connaissance de ce qu’ils suivent?

D’autant  que l’un de leurs Hadiths en dit long sur la question:

Un homme dit :

Quelqu’un récitait le Coran en la compagnie de l’Imam Dja’far.

J’entendis certains versets dans la récitation non conformes à la récitation des gens.

L’Imam Dja’far dit à la personne récitant :

«Ne récites pas comme cela. Récites le comme les gens le récitent jusqu’à ce que le Mahdi arrive.
Quand il arrivera, il récitera le Coran selon sa révélation
originale et le Coran compilé par Ali sera ainsi mis en avant.»

[Oussoul Al-Kafi : 2 : 622]

N’y aurait-il pas en l’espèce dans ce récit chiite un aveu?

Lequel est que les hauts initiés trompaient leurs adeptes?

Si on se réfère juste à ce dernier texte, leurs élites dès le départ trompaient même leurs propres fidèles.

Mais, est ce étonnant?

En effet, les chiites utilisent la Taqqiyah [dissimulation, tromperie] pour dissimuler leur vraie foi et leurs vraies croyances aux autres.

Et, pour couronner le tout, leurs adeptes usent aussi de la Taqqiyah.

En effet, leur culte les encourage à user de cette règle pour servir leurs intérêts ou pour tromper leurs interlocuteurs.

Tromperie sur tromperie que reste-t-il de vraie?

Djabir rapporte qu’il a entendu l’Imam Baqir dire:

«Personne n’a affirmé avoir compilé le Coran sans être un menteur.
La seule personne qui l’ait compilé, et mémorisé selon sa révélation est Ali Ibn Abi Talib et les Imams qui l’ont succédé.»

[Oussoul Al-Kafi : 1 : 228]

Une personne a judicieusement fait une remarque dans un article [devenu introuvable] sur ces deux derniers ‘hadiths’ chiites:

‘On pourrait se demander pourquoi l’Imam ‘Ali n’a pas  rendu publique cet autre Coran compilé alors qu’il était Calife?’ 

En effet, c’est intriguant.

Les chiites qui se prétendent partisans de ‘Ali n’ont pas remarqué que leur leader jouait à cache-cache avec eux? 

[Note: Les incohérences dans leur culte ne se limitent pas qu’à la sphère de leurs écrits.]  

Mais … Si quelqu’un demande où sont les lois de David?

Il trouvera la réponse compilé dans le Talmud sans aucun doute.

C’est sûrement pour cette raison que le Mahdi des Rafidhis chias (le courant majoritaire chiite et des élites chias) va prêter serment sur un nouveau livre [comme il est indiqué par Nu’mani-an dans son ouvrage al-ghayba, p.107.]

Abou Jafar [comme] a dit:

«Par Dieu, comme si je vois lui entre le Rukn et Maqaam (deux endroits sacrés) prêter serment d’allégeance à un ordre nouveau, avec un nouveau livre, et une nouvelle direction du ciel.»

Source tirées d’un article de Ibn al-Hashimi [article référencé AhlelBayt.Com (lien devenu caduque)

Ordre Nouveau?

Cela laisserait-il entendre que les chiites sont pour le nouvel ordre mondial [nouveau désordre mondial]?

Et, bien sachez que leurs élites sont pour ce nouvel ordre.

Ils hâtent même sa venue.


Le fondateur du chiisme était un rabbin kabbaliste – Abdallah ibn Saba

La secte chiite a été fondée par un juif yéménite nommé Abdallah ibn Saba qui a embrassé l’islam (faussement).

Lorsque le gendre de Mohammed, Ali (601 – 661 après JC) devint calife, il lui attribua les honneurs divins.

Mais, Ali le bannit.

Après l’assassinat d’Ali, Abdallah a enseigné qu’Ali n’était pas mort mais vivant, qu’une partie de la Divinité était cachée en lui.

Et, qu’après un certain temps il reviendrait remplir la terre de justice.

Jusque-là, le caractère divin d’Ali devait rester caché dans les Imams, qui occupaient temporairement sa place.

Comme L’Encyclopédie juive le note:

“Il est facile de voir que toute l’idée repose sur celle du Messie en combinaison avec la légende d’Elie le prophète.” [17]

Cette fonction d’Imam était considérée parmi les chiites comme ayant été transmise directement d’Ali au sixième Imam, Jafar as-Sadiq (700 ou 702 – 765 après JC), puis au douzième Imam, qui a disparu en 873 après JC.

La majorité chiite, suivant l’idéologie des douze imams, était connue sous le nom de duodécimains.

Certains des partisans de Jafar, cependant, sont restés fidèles à son fils Ismail et étaient connus sous le nom des Ismailis ou Seveners.

[Mystiques orientaux par David Livingstone]

“On a vu des hommes conscients accomplir leur tâche au milieu
des plus stupides des guerres sans se croire en contradiction.”
Albert Camus

Le futur ‘sauveur’ des chiites est un kabbaliste, un magicien et un partisan du chaos?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.