Vidéo Youtube: ICI

[Retour dans le passé]

Les Mages …

Comprendre le culte des anciens mages chaldéens de Babylone, les présumés prêtres du zoroastrisme, est essentiel pour comprendre le développement des cultes, et des philosophies de l’ère hellénistique.

Ce qui permettra de comprendre l’histoire ultérieure de l’occultisme occidental, la franc-maçonnerie, et finalement, le mouvement New Age .

Cependant, de nombreux savants ont contesté l’étendue de l’influence des mages sur le monde antique.

En effet, le zoroastrisme exerçait clairement un impact très limité.

L’énigme a été résolue par Franz Cumont, l’un des plus grands savants du siècle dernier.

La principale conclusion, de Cumont, était que les mages n’étaient pas des zoroastriens orthodoxes, mais des hérétiques rebaptisés magussiens [Magusseans].

Ils corrompaient leur foi originelle avec la magie babylonienne.

Or, ce que Cumont n’a pas noté, c’est qu’au sixième siècle avant JC, c’est la période pendant laquelle, le culte hérétique de la Magie s’est développé à Babylone.

Et, c’était aussi, la même période et la même ville où les Juifs en exil étaient détenus; et, lesquels ont développé la Kabbalah.

Ils ont reformulé les enseignements du judaïsme en créant ce qui allait être connu sous le nom de Kabbalah.

La Kabbale est une interprétation ésotérique de la religion judaïque.

Elle représente la cooptation du culte du dieu mourant, ainsi que des éléments de magie babylonienne, d’astrologie et de numérologie.

La sagesse occulte des Babyloniens était vénérée tout au long de l’Antiquité en tant que compétences spéciales des Chaldéens, un terme qui désignait à l’origine les habitants de la Chaldée.

Mais, finalement, il a été compris comme faisant référence au sacerdoce babylonien.

Les Chaldéens adoraient aussi la terre, les océans, les vents et le feu, sources de toutes choses, qu’ils confondaient avec les étoiles sous le nom de quatre éléments.

Les premiers kabbalistes étaient connus dans le monde antique sous le nom de ‘Magi‘ et étaient faussement considérés comme les héritiers de Zoroastre, prophète de la religion persane du zoroastrisme.

D’après des sources, le zoroastrisme était à l’origine monothéiste, mais il a ensuite été modifié par ses prêtres, les mages.

Ainsi, alors que la plupart des religions postulent l’existence d’un principe du mal inférieur au bon Dieu, le zoroastrisme est devenu l’origine d’un type de dualisme où le mal est élevé au rang de dieu, égal mais opposé au bien, tous deux existant éternellement en guerre avec l’un et l’autre.

Les mages vénéraient le feu comme symbole du divin.

Et, ils adoptèrent la trinité vénérée par les Babyloniens, composée d’un père, d’une mère et de leur progéniture, un dieu-fils, représenté par le Soleil, la Lune et Vénus; lesquels sont identifiés aux Divinités persanes d’Ahura Mazda, d’Anahita et de Mithra.

Ils ont conservé la doctrine chaldéenne du panthéisme, considérant l’univers comme un seul être vivant, régi par un destin déterminé par les astres.

[Cf: Babylone sur Ordo Ab Chao de David Livingstone]

Par la suite d’autres subversions se sont produites.

Par exemple, pour faire appel aux récents convertis persans , Ibn Saba, le rabbin juif kabbaliste faussement ‘converti’ à l’Islam (afin de fonder la secte chiite), a combiné des croyances zoroastriennes avec l’islam.

Les Zoroastriens croyaient que l’esprit de Dieu était dans leur Chosroes (roi), et que cet esprit se déplaçait d’un roi à l’autre, à travers ses descendants.

bn Saba a déclaré que la divinité d’Imamah s’est également déplacée d’un Imam à l’autre à travers les descendants d’Ali.

De nombreuses exagérations du chiisme concernant les pouvoirs des imams s’inspirent des Chosroes.

La référence chiite: l’ouvrage Al-Kafi:

[Les références ces extraits de textes (et dans la vidéo, ci-dessus) proviennent d’un livre du culte chiite]

Al-Kafi est le livre Chiite le plus sûr, comme l’affirment les savants Chiites.

Son auteur est Thiqat Al-Islam Mouhammad Ibn Yacoub Al-Kuleini (m 328 H).

D’après la doctrine chiite, ce livre compile une série de Hadiths [récits] attribués au Prophète Mohammad et aux Imams Infaillibles.

Al-Khomeini, pour souligner l’importance de cet ouvrage, a dit dans un de ses discours.

‘Pensez-vous qu’il soit suffisant pour notre vie religieuse d’avoir ses lois résumées dans Al-Kafi, puis placées sur une étagère?’

[Précision: Le culte chiite est considéré comme une création de l’homme et non une religion divine.]

[Dès la période Khomeini, le chiisme est instrumentalisé activement au niveau politique.
Depuis, le chiisme politique en Iran est soutenu par des ‘religieux’ du mouvement chia Rafidi.
Il est aussi nommé chiisme duodécimain, une branche du chiisme.
Les clercs de ce culte politisé occupent les positions les plus élevées du régime iranien.]
At-Tabrassi a dit, ce qui suit.

‘Al-Kafi est, parmi les 4 livres Chiites, comme le soleil parmi les étoiles, et celui qui regarde sincèrement ce livre n’a pas besoin de vérifier la position des hommes dans la chaîne (de transmission) des Hadiths de ce livre.’

(Moustradak Al-wasa’il, Volume 3 p 532)

D’après, Al-Kafi.

«Les Imams ont la science de tout ce qui a été révélé aux anges et aux prophètes»

(Vol.1, p.255)

«Les Imams savent quand ils vont mourir, et ils ne meurent que par leur choix»

(Vol.1, p.258)

«Les Imams ont la science du passé et du futur, et rien ne leur est caché»

(Vol.1, p.260)

Ceci est une conception absente en Islam.

En général, ces déclarations sont considérées comme de la mécréance et du polythéisme chez les monothéistes.

Qu’est ce que dit l’Islam?

‘Vraiment, Allah détient seul la science de l’heure, et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices.

Et, personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra.

Certes, Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur’

[Sourate 31 verset 34]

Mais que dit encore le Culte chiite [al-kafi]?

«L’obéissance à Ali est la véritable humilité et sa désobéissance est de la mécréance.»

[Vol. 10, p54]

«Quiconque installe un autre Imam en dehors de Ali et retarde (ainsi) son califat est un polythéiste.»

[Vol. 10,p55]

[La série de livres de ref chiite Al-Kafi] AL-
Kafi révèle bien plus d’écrits choquants et pas seulement pour les musulmans.
Commentaires

Pour les chiites, tous les sunnis sont mécréants et polythéistes, car ils croient en la fonction de califat de Ali; mais après celle de Abou Bakr, Omar et Othmane.

Cependant le culte chiite donne un prestige très élevé à Ali [un des compagnons du prophète Mohammad] au point de le diviniser.

Or, l’islam ne divinise pas les humains, ni les savants, ni les prophètes.

[C’est en cela, aussi, qu’elle est rangée dans la catégorie d’une Foi monothéiste]

Les chiites sont devenus un mouvement prosélyte qui affirme, qu’ils sont les vrais musulmans.

Entre autres, ceci a pour but de tromper le public et de faire un amalgame entre le culte chiite et la religion de l’islam.


Doc d’info sur le Zoroastrisme

[Constitué par un contact de ‘dailymotion’ que je remercie. Ceci peut aider à la critique.].


Sommaire de Chiisme dogme subversif



Notes

 
 

 

 






Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.