Vidéo sur Youtube: ICI

Les chiites, en particulier ceux du chiisme duodécimain, pratiquent la ‘Taqiyyah’ pour tromper, manipuler ou cacher leurs croyances.

Mais, remontons un peu dans le temps.

Les Sabéens

Les Sabéens, agissaient en tant que traducteurs et astrologues.

Ils étaient responsables d’une diffusion d’enseignements mystiques, dans le monde islamique.

Et, ils ont érigé une version mystique de ce culte, connue sous le nom de Soufisme.

Les stratagèmes Soufis

Les Sabéens ont eu une influence importante sur les cinquante-deux traités de ‘Ikhwan al Safa wa Khullan al Wafa’ [‘Les Frères de Sincérité (ou pureté) et les Amis de la Loyauté ‘].

C’est une confrérie qui a fleuri dans la ville de Bassorah, en Irak.

Elle était une source importante d’inspiration, pour une grande partie des traditions soufies, ainsi que pour les érudits juifs de la Kabbalah.

Secte chiite

En outre, il est généralement convenu que les épîtres de ‘Ikhwan al Safa wa Khullan al Wafa’ ont été composées par les principaux partisans des Ismailis [Ismaéliens], une secte chiite [Chia, Shiah …].

Des savants les considèrent comme des éléments de réflexion pythagoricienne, néoplatonicienne, et des traditions des Mages.

D’après l’Encyclopédie juive, la secte chiite a été fondée par un juif yéménite, Abdallah ibn Saba.

Il s’est faussement converti à l’islam.

La majorité des musulmans sont connus comme étant les sunnis.

Ils ont adhéré aux Khilafas: Abu Bakr, Omar et Osman.

Tandis que, les chiites ont mis l’accent exagérément, sur Ali [le neveu du Prophète].

Grâce à l’influence du soufisme, l’institution centrale des chiites, c’est-à-dire les imamats et leurs leaders, a acquis une signification mystique.

La majorité des chiites, adeptes du douzième Imams sont nommés les duodécimains.

Certains sont connus, comme les ‘ismaéliens’ [ou Seveners].

Confrérie subversive

Ce sont les ismaéliens qui ont perfectionné la méthode de la corruption d’un adversaire en interne.

Et, ils ont développé une méthode d’endoctrinement.

Puis, elle sera employée par les Illuminati.

Bien qu’ils professaient extérieurement leur adhérence à l’Islam, la confrérie ismaélienne sont des membres des Illuminati.

Ils étaient consciemment dévoués à leurs objectifs.

Et, ils se sont engagés dans la destruction de l’Islam [les musulmans ont eu plusieurs fois à faire à eux].

[Ref:  The Sabians par David Livingstone sur ordoabchao.ca]

Malheureusement, L’Institut Tavistock a repris les méthodes d’endoctrinement séculaires des ‘Assassins Ismaéliens’ pour continuer à créer des agents provocateurs par contrôle mental.

Subversions et manœuvres des ‘Frères Musulmans’ – Une création londonienne: the ‘Muslim Brotherhood’

Pour en ce qui concerne la Taqiyyah [taqiyya, taqiya, taqya, taqîa]

D’après des chiites, la taqiyya est autorisée dans des situations dangereuses envers leur vie, leur propriété et même quand il n’y a aucun danger.

De plus, la Taqiyya a été politiquement légitimée, en particulier parmi les ‘Duodécimains‘ [culte des Douze Imamats*].

[*Ceux qui attendent le retour de leur 12 ème imam vivants dans l’occultation, afin de maintenir l’unité parmi leurs membres et la fraternité parmi les chiites].

La théologie des Douze a une signification ésotérique dans leurs lois et elle n’est révélé qu’à leurs initiés.

Un culte qui a été, politiquement, légitimé grâce à la monté de l’ayatollah Khomeini au pouvoir en Iran.

En réalité, l’installation de l’agent britannique l’ayatollah Khomeini a été orchestrée, à travers une alliance d’une faction des Frères musulmans avec deux organisations affiliées à Tavistock, l’Institut Aspen et le Club de Rome.

[Cf: Équipe secrète sur ordoabchao.ca par David Livingstone]

Narrations des Duodécimains

Nous trouvons ce qui suit dans les livres classiques de ces chias.

La “Taqiyyah” est un fondement important dans le Chiisme du culte des Douze et elle est louée dans les livres chiites.

Dans une narration, de ces chiites, ils attribuent au 8e imam chiite, Ali bin Musa, ce qui suit.

‘Celui qui n’est pas wari (pieux) n’a pas de religion et celui qui ne pratique pas la Taqiyyah n’a pas d’Iman (de foi profonde).’

Donc, il a été demandé, “O petit-fils du Messager, jusqu’à quand (faut-il pratiquer la Taqiyyah)?”

Il a répondu, ‘Jusqu’à un certain jour [c’est-à-dire le jour où l’Imam Mahdi apparaît].

La taqiyya est une règle obligatoire dans le culte

Quiconque ne pratique pas la Taqiyyah avant l’apparition de l’Imam Mahdi, n’est pas un de nous.

[Kashf al-Ghummah Al-Ardabili, p. 341].

Neuf dixièmes (90%) de la religion (chiisme) est Taqiyya (dissimulation), donc celui qui ne dissimule pas n’a pas de religion. ”

[Al-Kafi vol.9 p.110 – Alkafi est le Le livre chiite le plus fiable.]

Vous pouvez retrouver une explication plus poussée, par exemple, par des musulmans ou même des iraniens qui dénoncent la secte chiite mis au pouvoir en Iran.

[J’ai trouvé une explication assez claire sur cette page sur la dissimulation de leur foi: Taqiyya.]

Secte subversive – La taqiya la tromperie fondement du Chiisme

Prenez note, que la secte chiite est fondée sur une base kabbalistique.

Et, elle a été fabriquée pour effectuer de la subversion.

Et, les élites de la secte font partie d’une confrérie.

Donc, la confrérie des chiites, du ’12 ème Imam’ [ou les Duodécimains] utilisent la “Taqiyyah”; laquelle est une tromperie, en premier lieu pour manipuler leurs adeptes, garder la main mise sur eux, et tromper quiconque qui ne suit pas leur voie.

[Ceci est abordé sur ce site avec des références qui peuvent être vérifiées.]

C’est une fraternité de franc-maçons et ils travaillent étroitement avec d’autres frères de Loges du monde de ‘l’occident‘.

En général, les adeptes de ce culte ne savent pas l’étendu de la supercherie.

D’après les sunnis

Les ‘sunnis’ sont basés sur le ‘coran’ et la ‘sunna’.

[Par conséquent les livres chiites, pour eux, sont des impostures.]

Le principe de base de la taqiyya est accepté par les savants.

Bien qu’ils ont tendance à la restreindre aux non-musulmans et lorsque des musulmans sont sous la contrainte et soumis à des conditions particulières comme la persécution ou une atteinte à leur vie.

Tandis que les juristes chiites l’autorisent, également, dans les interactions avec les musulmans ou non et dans toutes les questions qu’ils estiment nécessaires.

Dans la jurisprudence sunni, elle est utilisée dans un soucis de protection.

C’est-à-dire que la personne est en droit de protéger sa croyance dans des circonstances extrêmes, en cas de contrainte extrême, ou de danger de mort.

Pour les sunnis ce mot n’est pas spécifique à la dissimulation de la foi.

Par exemple, en vertu de la jurisprudence, il est autorisé de consommer des aliments interdits [comme du porc], pour éviter de mourir de faim [S’il n’y a rien d’autres à manger].



Sommaire – Chiisme dogme subversif


 
?           Vidéo sur Youtube: ICI


Fondement du Chiisme la “Taqiyyah”, la tromperie, … part 3 from Dailycensorship [Constat le 30 / 01 / 2020, compte censuré]

 
 
 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.